Zone euro: légère hausse de la croissance du secteur manufacturier

«La conjoncture reste morose dans le secteur manufacturier... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

«La conjoncture reste morose dans le secteur manufacturier de la zone euro au début du deuxième trimestre 2016, les taux d'expansion de la production et des nouvelles commandes fléchissant par rapport au mois dernier», d'après Markit.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bruxelles

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a légèrement progressé en avril, grâce aux bonnes performances des fabricants italiens et espagnols, a indiqué lundi le cabinet Markit qui publie l'indice PMI.

Le PMI manufacturier s'est établi à 51,7 contre 51,6 en mars (et 51,2 en février), a ajouté le cabinet dans un communiqué, qualifiant toutefois la croissance de «morose».

«La contraction se renforce en France», souligne Markit, en faisant état d'un PMI manufacturier pour ce pays à 48, au «plus bas depuis douze mois». «Les nouvelles commandes et la production enregistrent leurs plus forts replis depuis respectivement février et avril 2015», est-il précisé.

Lorsque l'indice est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse tandis qu'elle se replie s'il est inférieur à ce seuil.

En France, cette tendance au repli de l'activité manufacturière est due «aux effets combinés de la faiblesse de la demande intérieure et de la plus forte contraction des nouvelles commandes à l'export depuis plus de 3 ans», indique encore le cabinet privé.

Dans les cinq autres pays de la zone euro pour lesquels les données PMI sont disponibles (Italie, Espagne, Pays-Bas, Autriche, Allemagne), le secteur manufacturier a connu la croissance en avril.

L'Italie et l'Espagne enregistrent les meilleures performances avec des indices à respectivement 53,9 («plus haut depuis quatre mois») et 53,5.

«Les Pays-Bas (52,6) et l'Autriche (52) enregistrent une croissance modérée, les taux d'expansion fléchissant légèrement par rapport au mois dernier dans ces deux pays», fait valoir le communiqué.

«En Allemagne, si l'indice PMI se redresse à un plus haut de 3 mois (à 51,8, NDLR), il continue néanmoins de signaler l'une des plus faibles croissances observées au cours du mois», poursuit-il.

En résumé, «la conjoncture reste morose dans le secteur manufacturier de la zone euro au début du deuxième trimestre 2016, les taux d'expansion de la production et des nouvelles commandes fléchissant par rapport au mois dernier», d'après Markit.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer