Davos: 300 dirigeants mondiaux au Forum économique mondial

Après les attentats terroristes de Paris le programme... (Photo Reuters)

Agrandir

Après les attentats terroristes de Paris le programme des rencontres n'a pas été modifié mais ces sujets seront évoqués et «toutes les régions de crise dans le monde seront représentées», a indiqué aux journalistes le fondateur du Forum, le professeur Klaus Schwab.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Genève

Plus de 300 dirigeants politiques de premier plan vont participer la semaine prochaine au 45e Forum Economique Mondial (WEF) de Davos en Suisse, ont annoncé mercredi à Genève les organisateurs.

Après les attentats terroristes de Paris le programme des rencontres n'a pas été modifié mais ces sujets seront évoqués et «toutes les régions de crise dans le monde seront représentées», a indiqué aux journalistes le fondateur du Forum, le professeur Klaus Schwab.

Parmi les participants il y aura notamment la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, le premier ministre italien Massimo Renzi, le premier ministre chinois Le Keqiang et le secrétaire d'État américain John Kerry.

Au total, quelque 2500 personnes participeront à ce rendez-vous annuel organisé par le WEF dans cette station de sports d'hiver des Alpes suisses, au fin fond du canton des Grisons.

Il s'agit de représentants des mondes politique, économique, universitaire et de la société civile en provenance de plus de 140 pays.

Le thème choisi cette année par le fondateur du Forum, le professeur Klaus Schwab est «le nouveau contexte global».

Mercredi, dans une courte allocution devant la presse à Genève, M. Schwab a indiqué que le monde se trouve actuellement «dans une situation critique à la croisée des chemins».

«Deux chemins s'ouvrent à nous, celui de la désintégration, de la haine et du fondamentalisme, et celui de la solidarité».

Les attentats à Paris la semaine dernière et les manifestations monstres de solidarité envers les victimes qui ont suivi, en sont l'illustration, a-t-il ajouté.

Pour le fondateur du WEF, ce forum doit faciliter la quête de «nouvelles solutions» pour rétablir la «confiance et la stabilité» économique, mais aussi politique, en tant que «plateforme de coopération» entre représentants politiques et de la société civile.

Les organisateurs avaient d'ores et déjà annoncé la semaine dernière une «année record», avec un nombre de participants dépassant pour la première fois le seuil des 2500.

Parmi eux, figure également le président ukrainien Petro Porochenko.

Le continent africain sera à l'honneur également, avec la présence notamment du président sud-africain Jacob Zuma, de son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta et du président du Kenya Uhuru Kenyatta.

Le nouveau président tunisien Béji Caïd Esbessi a également accepté l'invitation.

Plus d'une dizaine de représentants de communautés religieuses seront également à Davos, transformé en camp retranché hautement sécurisé par les forces de police et l'armée suisse.

Le président français est attendu vendredi 23 janvier à Davos.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer