Zone euro: la confiance économique baisse encore

La confiance dans l'économie s'est dégradée de nouveau en septembre dans la... (Photo Archives AP)

Agrandir

Photo Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La confiance dans l'économie s'est dégradée de nouveau en septembre dans la zone euro, plombée par la consommation et les ventes au détail, ce qui est de mauvais augure pour la croissance au troisième trimestre.

L'indice de confiance s'est établi à 99,9 points contre 100,6 le mois précédent, selon des chiffres publiés lundi par la Commission européenne. Il est revenu à son niveau de décembre 2013. Cette baisse de 0,7 point fait suite à un repli de 1,6 point en août, souligne la Commission européenne.

Par pays, la confiance a légèrement augmenté en Espagne (+0,5 point), aux Pays-Bas (+0,3 point) et en France (+0,2 point), mais elle s'est dégradée en Allemagne (-0,3 point) et plus fortement encore en Italie (-0,9 point), qui est retombée en récession au deuxième trimestre.

Pour Howard Archer, d'IHS Global Insight, ces chiffres devraient se traduire par «une croissance de seulement 0,8% pour la zone euro en 2014, avant de rebondir modestement à 1,3% en 2015».

«Cet indicateur va clairement dans le sens d'une politique budgétaire et monétaire plus forte», souligne Jennifer McKweon, de Capital Economics, qui plaide pour une action déterminée de la Banque centrale européenne (BCE).

Mais «nous ne pouvons pas être sûrs qu'une politique monétaire ultra-accommodante suffira pour générer une croissance forte et soutenable», avertit Martin Van Vliet, de la banque néerlandaise ING. «Les États vont eux aussi devoir faire leur part du travail», poursuit-il.

C'est dans les ventes au détail que la confiance s'est le plus érodée en septembre, avec une baisse de 2,6 points. En cause: une mauvaise évaluation de la situation économique et du volume des stocks.

La confiance des consommateurs s'est également dégradée (-1,4 point), pour le quatrième mois consécutif, en raison des perspectives négatives concernant l'emploi et la situation économique dans son ensemble. Il y a en revanche eu peu de changement dans l'industrie (-0,2 point).

Dans les services, la confiance a gagné 0,1 point grâce à des attentes à la hausse en terme de demande. Par ailleurs, les attentes concernant le carnet de commandes ont soutenu l'industrie (+0,7 point).

La confiance dans le secteur des services financiers, qui n'entre pas dans la composition de l'indice, s'est une nouvelle fois détériorée en septembre (-1,9 point).

Dans l'ensemble de l'Union européenne, la confiance économique a reculé de 1 point, à 103,6 points.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer