Vague de grands projets à Montréal

La phase deux du redéveloppement du Technopôle Angus... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La phase deux du redéveloppement du Technopôle Angus consistera en un écoquartier à usage mixte, comptant quelque 350 logements, de grandes unités de trois ou quatre chambres.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Plusieurs futurs chantiers résidentiels, commerciaux et institutionnels ont fait l'objet d'annonces, hier, à l'occasion du 12e Forum stratégique sur les grands projets organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), dans le quartier Griffintown.

Le promoteur Carbonleo, qui construit le complexe immobilier... (IMAGE FOURNIE PAR CARBONLEO) - image 1.0

Agrandir

Le promoteur Carbonleo, qui construit le complexe immobilier de luxe Four Seasons rue de la Montagne, au centre-ville, a réussi à vendre environ une dizaine de copropriétés à un prix variant de 5 à 12 millions l'unité.

IMAGE FOURNIE PAR CARBONLEO

Si l'étude menée conjointement avec Québec s'avère concluante,... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Si l'étude menée conjointement avec Québec s'avère concluante, l'Université McGill convertira l'ancien hôpital Royal Victoria en campus universitaire au coût de 690 millions.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

REPRISE DES TRAVAUX AU TECHNOPÔLE ANGUS

Après une pause de près de quatre ans, les travaux reprendront au Technopôle Angus, a-t-on appris au cours du Forum. La phase deux du redéveloppement de cette ancienne friche industrielle consistera en un écoquartier à usage mixte, comptant quelque 350 logements, de grandes unités de trois ou quatre chambres, abordables, un plus pour les jeunes familles qui quittent Montréal en grand nombre pour des raisons de qualité de vie et d'abordabilité. On se donne trois ans pour terminer le chantier. Une subvention de 20,5 millions de Québec paiera les infrastructures vertes comme la boucle énergétique, qui « est un échange thermique entre les espaces bureaux, qui produisent de l'énergie le jour, pour la transférer dans l'espace résidentiel principalement le soir et la fin de semaine », a expliqué Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la Société de développement Angus, invité, lui aussi, par la CCMM.

Angus lancera les travaux d'infrastructures à la mi-juin. Une école est prévue, dans la mesure où la commission scolaire est disposée à payer pour le terrain. À l'automne, Angus commencera la construction des unités résidentielles de même que d'au moins un des deux immeubles de bureaux, pouvant accueillir 500 travailleurs. Il a demandé à la Ville de Montréal des parcomètres de jour en échange de bonifications aux services d'autobus.

DES CONDOS À UN PRIX DE 5 À 12 MILLIONS

Le luxe est de retour à Montréal. Le promoteur Carbonleo, qui construit le complexe immobilier de luxe Four Seasons rue de la Montagne, au centre-ville, a réussi à vendre environ une dizaine de copropriétés à un prix variant de 5 à 12 millions l'unité. Des prix impensables il y a quelques années à peine. Ce chantier d'un demi-milliard de dollars consiste à agrandir le magasin Ogilvy, y incorporer le Holt Renfrew, construire un hôtel Four Seasons de 166 chambres et de 20 suites et y aménager aux étages supérieurs 18 logements luxueux de 3000 à 7000 pieds carrés.

CONVERSION DU ROYAL VIC POUR 700 MILLIONS

Si l'étude menée conjointement avec Québec s'avère concluante, a annoncé Yves Beauchamp, vice-président principal, administration et finances de l'établissement, l'Université McGill convertira l'ancien hôpital Royal Victoria en campus universitaire au coût de 690 millions. On y regrouperait des unités de recherche et d'enseignement dans les domaines des politiques publiques et du développement durable. Le chantier durerait 57 mois et les premiers étudiants seraient accueillis en 2026.

UNE RUE DE GRIFFINTOWN DEVIENDRA UN PARC

L'École de technologie supérieure (ETS), dont le campus regroupe 15 immeubles dans le quartier Griffintown, aménagera deux parcs publics, selon Jean Belzile, directeur du développement stratégique, et Francine Verrier, directrice des relations avec la collectivité. Le premier parc ceinturera l'ancien planétarium, appelé à accueillir l'accélérateur d'entreprises technologiques Centech. Le second sera situé carrément rue Murray qui deviendra un espace vert linéaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer