Les ventes de maisons de luxe ont grimpé à Toronto et Vancouver

les ventes de maisons évaluées à plus d'un... (PHOTO D'ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

les ventes de maisons évaluées à plus d'un million de dollars ont diminué de 41 % à Calgary en 2015, par rapport à l'année précédente.

PHOTO D'ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Les ventes de maisons valant 1 million $ ou plus ont augmenté à Toronto et à Vancouver l'an dernier, la faiblesse du dollar canadien ayant alimenté la demande de la part des acheteurs étrangers, a indiqué jeudi un rapport de Sotheby's International Realty Canada.

Pas moins de 11 112 habitations de luxe ont été vendues dans la grande région de Toronto l'an dernier - une augmentation de 48 % par rapport à 2014.

À Vancouver, 4578 maisons évaluées à 1 million $ ou plus ont été vendues en 2015, soit 46 % de plus que l'année précédente.

Selon Sotheby's International Realty Canada, les ventes d'habitations de plus de 4 millions $ sont celles qui ont le plus progressé - elles ont augmenté de 67 % à Vancouver et de 71 % à Toronto.

Mais après des années de croissance, le marché des habitations de luxe de Calgary a reculé en 2015, les difficultés connues par le secteur pétrolier ayant nui à la confiance des consommateurs.

Le rapport de Sotheby montre que les ventes de maisons évaluées à plus d'un million de dollars ont diminué de 41 % dans la plus grande ville d'Alberta en 2015, par rapport à l'année précédente.

Selon la vice-présidente du marketing de la firme, Elaine Hung, la faiblesse des taux d'intérêt, les niveaux élevés d'immigration et le nombre limité de maisons disponibles a stimulé le marché des maisons de luxe à Toronto et à Vancouver.

« Nous avons eu beaucoup d'acheteurs qui avaient très hâte d'entrer sur le marché, et ils s'intéressaient à un nombre très limité d'habitations, particulièrement dans des quartiers prisés », a expliqué Mme Hung.

Dans plusieurs cas, cela a entraîné des guerres d'enchères, a-t-elle ajouté.

À Montréal, les ventes de maisons évaluées à 1 million $ ou plus ont augmenté de 15 % l'an dernier.

Mme Hung s'attend à ce que la tendance observée en 2015 se poursuive en 2016 - c'est-à-dire que les ventes devraient progresser à Toronto et à Vancouver, qu'elles devraient diminuer à Calgary et que le marché devrait être équilibré à Montréal.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer