L'hôtel Reine Elizabeth fermé pour un an

Ivanhoé Cambridge estime que 500 chambres du Reine... (Illustration fournie par Ivanhoé Cambridge)

Agrandir

Ivanhoé Cambridge estime que 500 chambres du Reine Elizabeth seront prêtes pour 2017, ainsi que toutes les aires communes. Les chambres restantes seront complétées avant la fin de cette même année.

Illustration fournie par Ivanhoé Cambridge

L'hôtel Fairmont Reine Elizabeth fermera ses portes pour un an à compter de la mi-juin pour faire place à une rénovation majeure de 140 millions de dollars, a appris La Presse Affaires. Quelque 600 employés seront mis à pied pendant les travaux.

Les employés touchés seront avisés à 10h jeudi matin. Ivanhoé Cambridge, propriétaire de l'établissement au centre-ville de Montréal, tiendra une conférence de presse.

« Cette transformation permettra au Reine Elizabeth de reprendre sa place de leader comme destination d'affaires des Montréalais et hôtel de premier choix pour la tenue d'événements et de congrès d'affaires internationaux », a fait valoir Daniel Fournier, président du conseil et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, dans un communiqué. 

Au terme des rénovations, l'hôtel --où Justin Trudeau a célébré sa victoire électorale la semaine dernière-- proposera un «  campus d'affaires » composé de plusieurs salles de réunions reliées entre elles. Le mandat de concevoir ces espaces a été confié à la firme montréalaise Sid Lee.

Ivanhoé Cambridge promet en outre  « un ensemble de bars et restaurants impressionnants ainsi qu'un marché urbain unique au centre-ville ».

Concurrence accrue

Il faut dire que la concurrence est de plus en plus forte au centre-ville de Montréal. Plusieurs nouveaux hôtels ouvriront leurs portes d'ici deux ans, tandis que le Ritz Carlton - grand concurrent du Reine Elizabeth - a récemment complété une rénovation de plus de 200 millions de dollars.

Ivanhoé Cambridge estime que 500 chambres du Reine Elizabeth seront prêtes pour 2017, ainsi que toutes les aires communes. Les chambres restantes seront complétées avant la fin de cette même année.

La filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec dit avoir voulu concentrer les travaux sur la période la plus courte possible, pour minimiser les désagréments sur les employés. Le nombre global de travailleurs pourrait augmenter après la fin des travaux, affirme Ivanhoé.

Ces travaux s'inscrivent dans un vaste plan d'investissement d'Ivanhoé Cambridge au centre-ville de Montréal,  où le groupe est l'un des principaux propriétaires fonciers.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer