Exclusif

La chaîne Marriott Renaissance arrive à Montréal

Les travaux préparatoires pour l'aménagement de l'hôtel de... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Les travaux préparatoires pour l'aménagement de l'hôtel de 142 chambres débutent ces jours-ci. Daca espère pouvoir ouvrir l'établissement vers le mois de février 2016.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Le promoteur Daca transformera un immeuble de bureaux vacant du centre-ville en hôtel Marriott Renaissance, un projet de 20 millions de dollars qui constituera la première incursion de cette enseigne prestigieuse à Montréal.

L'immeuble de 11 étages est situé à l'angle des rues University et Cathcart, à deux pas de Place Ville Marie. Daca en a fait l'acquisition en 2008 et il a laissé tous les baux expirer depuis. Le dernier locataire, un restaurant Tim Hortons, doit quitter les lieux d'ici la fin du mois.

Marriott exploite 18 enseignes dans le monde - dont Ritz Carlton, Courtyard et Residence Inn -, mais c'est la marque Renaissance qui cadrait le plus avec le plan d'affaires de Daca, a expliqué hier son président, Bertrand Leboeuf. L'homme d'affaires a conclu son entente de franchisage avec le géant hôtelier au début du mois, a appris La Presse Affaires.

Hôtel boutique

«La chose qui nous a incités à aller vers cette bannière, c'est que maintenant, Marriott a donné une direction différente à ses Renaissance, un style différent qui se dirige plus vers un hôtel boutique, trendy», a dit M. Leboeuf pendant un entretien.

Les travaux préparatoires pour l'aménagement de l'hôtel de 142 chambres débutent ces jours-ci. Daca espère pouvoir ouvrir l'établissement vers le mois de février 2016. La Ville a demandé que le revêtement extérieur soit conservé.

«C'est sûr qu'on va nettoyer la pierre qui est là, une pierre de très haute qualité, a souligné Bertrand Leboeuf. On va ajouter beaucoup de finition: tout le mur du rez-de-chaussée sera refait en aluminium-miroir. On va changer l'allure du bâtiment, mais on garde la même pierre.»

À l'arrondissement de Ville-Marie, on indique que le projet de Daca a reçu un «avis favorable» du Comité consultatif d'urbanisme en août dernier. «La demande de permis de transformation est toujours à l'étude», a confirmé une porte-parole.

Secteur en changement

Daca - un promoteur très discret qui n'a même pas de site web - vient de terminer la tour résidentielle de luxe Altitude, juste en face du futur Renaissance. Le groupe y a aussi ouvert deux restaurants: Vertigo et Moxy's. Ces projets ont contribué à faire disparaître des terrains de stationnement vacants, en plus de changer le visage de cette intersection.

«On a créé une nouvelle dynamique dans ce secteur-là en restauration, a noté M. Leboeuf. Avec l'hôtel qui s'en vient, le coin University-Cathcart aura changé pas mal.»

Au total, Daca estime ce projet à 20 millions, soit 7,5 millions pour la rénovation, le reste pour l'acquisition du bâtiment. Le groupe vise une certification de 4 ou 5 étoiles pour son hôtel.

Un géant de l'hôtellerie

Le groupe Marriott, basé au Maryland, exploite 3900 hôtels sous 18 enseignes dans le monde entier. Ses revenus se sont élevés à 13 milliards US l'an dernier. Parmi ses enseignes, on retrouve:

> Ritz-Carlton

> AC Hotels by Marriott

> Moxy Hotels

> Bvlgari

> Courtyard

> Springhill Suites




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer