Exclusif

Griffintown: Devimco à la chasse aux terrains

«Les gens qui disent qu'on est trop audacieux,... (Photo Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Agrandir

«Les gens qui disent qu'on est trop audacieux, qu'on va trop vite, je les entends depuis 25 ans», dit Serge Goulet, PDG de Devimco Immobilier.

Photo Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse

Alors que Griffintown commence tout juste à prendre vie, le plus gros promoteur du quartier, Devimco Immobilier, est en discussions «avancées» en vue d'acheter d'autres terrains pour agrandir son projet de 850 millions de dollars, a appris La Presse Affaires.

Devimco a effectué hier soir l'ouverture officielle de la première phase de District Griffin, un complexe à usage mixte qui comprend des condos, des bureaux, un hôtel et des commerces. Plusieurs autres immeubles de ce projet sont en construction ou en planification sur trois parcelles, mais, déjà, le promoteur estime qu'il aura besoin de plus de terrains pour les phases subséquentes.

«On regarde d'autres propriétés aux alentours pour s'agrandir, a confié hier Serge Goulet, PDG de Devimco Immobilier, pendant une visite du projet. Ça va très bien. Il y a des discussions sur plusieurs terrains, on aimerait conclure ça d'ici la fin de l'année.»

M. Goulet a refusé d'identifier les terrains visés par des négociations, mais il soutient que les discussions sont dans un état «très avancé». Les trois parcelles actuelles du District Griffin sont dans un rayon rapproché de l'intersection Wellington et Peel, en lisière du centre-ville.

Selon les plans actuels, le projet District Griffin comptera à terme 2100 appartements (condos et locatifs), ainsi que 290 000 pieds carrés de bureaux et 328 000 pieds carrés de commerces. Le projet, séparé en quatre phases et étalé sur 10 ans, est évalué à 850 millions.

Partir de zéro

Devimco a été l'un des premiers groupes à s'intéresser à l'ancien quartier industriel de Griffintown, il y a une dizaine d'années. Après une première mouture avortée de son projet en 2008, la firme a relancé la machine en 2010 en partenariat avec le Fonds immobilier FTQ.

La valeur des terrains a été multipliée par quatre depuis 2008, conséquence de la frénésie immobilière qui s'est emparée de tout ce secteur. «Elle est passée de 60-70$ le pied carré à 250-300$ aujourd'hui», souligne Serge Goulet.

Le groupe immobilier - qui a bâti le Quartier DIX30 à Brossard - a tenu à créer un véritable «milieu de vie» avec la première phase de son projet. Une visite effectuée hier a permis de constater que cette mixité prend bel et bien forme: le resto-bar Zibo a ouvert ses portes avant-hier, un autre, Industria, commencera ses activités ce week-end, et la firme d'architectes-urbanistes IBI/DAA déménage ces jours-ci ses bureaux dans cinq étages du complexe.

Un hôtel Alt, du Groupe Germain, a en outre accueilli ses premiers clients le mois dernier au District Griffin, alors que les propriétaires de la tour de condos voisine commençaient à emménager. Plusieurs autres commerces, dont une épicerie et une garderie, sont en chantier.

«Quand on est arrivés ici en 2005 en disant qu'on voulait créer un véritable milieu de vie, la Ville et les banques nous regardaient drôlement, dit Serge Goulet. C'est pourquoi on a voulu envoyer un signal fort avec la première phase.»

L'homme d'affaires reconnaît que cette mixité a entraîné «son lot de complexité» dans la réalisation du projet, puisqu'il a fallu intégrer le plus harmonieusement possible différents usages. «Si on avait fait trois tours de condos, ce serait déjà livré depuis deux ans.»

Il reste que Devimco a l'impression d'avoir réussi son coup en étant l'un des premiers promoteurs à s'installer dans Griffintown. À preuve, dit Serge Goulet, le prix moyen des condos est passé de 340 $ le pied carré (avant les taxes) en 2010 à 390 $ aujourd'hui au District Griffin.

«Les gens qui disent qu'on est trop audacieux, qu'on va trop vite, je les entends depuis 25 ans, lance-t-il. Oui, j'ai l'impression d'avoir gagné mon pari, et ceux qui nous critiquaient sont aujourd'hui en concurrence contre nous pour acheter des terrains!»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer