La construction résidentielle a bondi au mois d'avril aux É.-U.

Selon le département américain du Commerce, les constructeurs ont... (Photo Carlo Allegri, Archives Bloomberg)

Agrandir

Selon le département américain du Commerce, les constructeurs ont entrepris en avril de bâtir 1,07 million de résidences à un taux annuel désaisonnalisé, en hausse de 13,2 % par rapport aux 947 000 de mars.

Photo Carlo Allegri, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WASHINGTON

La construction résidentielle aux États-Unis a bondi en avril à son niveau le plus élevé en six mois. Toutefois, cette poussée a été en majeure partie imputable au secteur instable des appartements, signe que de nombreux Américains ne peuvent pas encore se permettre d'acheter une maison unifamiliale.

Le département américain du Commerce a annoncé vendredi que les constructeurs avaient entrepris en avril de bâtir 1,07 million de résidences à un taux annuel désaisonnalisé, en hausse de 13,2 % par rapport aux 947 000 de mars.

Les gains ont été alimentés par un bond de 42,9 % de la construction d'appartements et de logements en copropriété. Le taux de construction des maisons unifamiliales n'a augmenté que de 0,8 %.

Les gains dans le secteur des immeubles d'habitation ont surtout été réalisés dans le Midwest et dans la région du nord-ouest, à la suite d'un hiver difficile pour les constructeurs.

Les demandes de permis de bâtir, qui donnent une idée de l'activité à venir, ont augmenté de 8 %, à un taux annuel de 1,08 million.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer