Dorel achète la chinoise Lerado pour 120 millions US

La compagnie Dorel Industries, située sur l'avenue Greene... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La compagnie Dorel Industries, située sur l'avenue Greene à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
Montréal

La société montréalaise Les Industries Dorel (T.DII.B) deviendra l'un des plus importants fabricants de produits pour enfants en Chine et va accélérer les ventes de ses propres produits dans le marché chinois croissant après avoir accepté d'acheter une entreprise de Hong Kong pour une somme de 120 millions US.

Au lieu de s'en remettre exclusivement à des fournisseurs, Dorel sera en mesure de fabriquer elle-même des poussettes, des chaises hautes et d'autres produits afin de les vendre en Chine et de les exporter ailleurs dans le monde.

Le directeur financier de Dorel, Jeffrey Schwartz, a affirmé lundi que cette acquisition donnerait à Dorel davantage de flexibilité et lui permettrait d'être maître de son propre destin.

«Nous croyons que c'est l'une des ententes à long terme les plus stratégiques, et je crois que cela va changer Dorel. Cela nous apporte un tout nouvel élément que nous n'avions pas auparavant, et il s'agit de la fabrication», a-t-il déclaré en entrevue.

L'acquisition de Lerado Group, une société dont les actions sont inscrites à la bourse, englobe quatre installations, dont trois usines de fabrication en Chine de même qu'un centre de recherche et développement situé à Taïwan, d'une superficie totale de plus de 225 000 mètres carrés. Les gestionnaires et les employés de Lerado passeront chez Dorel.

Ces installations deviendront le centre de production asiatique de Dorel. Y seront également fabriqués des produits à l'intention d'autres entreprises.

En fabriquant sur place des produits à prix moins élevés, Dorel sera davantage en mesure d'être concurrentielle au sein de son secteur, a indiqué M. Schwartz.

«Il y a une partie du marché que nous perdions, car nous n'étions pas en mesure de livrer une concurrence directe avec une usine», a-t-il dit.

La Chine représente actuellement une part «négligeable» des ventes de produits pour enfants de Dorel, mais de nouvelles lois en matière de sièges de voiture et la croissance de la classe moyenne en font en «marché très intéressant» à long terme, a aussi affirmé M. Schwartz.

Dorel, dont le chiffre d'affaires annuel est de 2,4 milliards US, compte environ 6400 employés qui oeuvrent dans des installations réparties dans 25 pays à l'échelle mondiale.

Lerado Group, filiale de Lerado Group (Holding) Company Limited, se spécialise dans la conception et la fabrication d'une vaste gamme de produits pour bébés et enfants, et est l'un des plus grands fabricants de produits de ce genre en Chine.

À la Bourse de Toronto, lundi après-midi, les actions de Dorel valaient 40,525 $, en hausse de 35,5 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer