Plus de 200 000 emplois créés aux États-Unis

L'économie américaine a créé le mois dernier 211... (Photo Archives Reuters)

Agrandir

L'économie américaine a créé le mois dernier 211 000 emplois, faisant mieux que les attentes des analystes, qui étaient de 196 000.

Photo Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les créations d'emplois aux États-Unis ont ralenti en novembre, mais ont surpris les analystes affichant un niveau encore plus solide que prévu tandis que le taux de chômage est resté inchangé, au plus bas depuis 7 ans, selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi.

L'économie américaine a créé le mois dernier 211 000 emplois faisant mieux que les attentes des analystes qui étaient de 196 000.

Le taux de chômage est resté comme en octobre à 5 %, son plus bas niveau depuis février 2008, avant la crise financière.

Le ministère a en outre révisé en nette hausse le chiffre des créations d'emplois d'octobre qui frôle la barre des 300 000 à 298 000.

Ce dynamisme confirmé du marché de l'emploi devrait sceller la première hausse des taux d'intérêt promise par la Réserve fédérale (Fed) lors de sa prochaine réunion monétaire dans deux semaines.

Le taux de chômage est demeuré inchangé notamment du fait d'une légère augmentation du taux d'activité (62,5 %), 273 000 personnes ayant rejoint le marché du travail en novembre.

Parmi les secteurs qui ont fortement contribué à la multiplication des embauches, figure le bâtiment, qui bénéficiant d'un lent départ de l'hiver a créé 46 000 postes. Les services professionnels aux entreprises ont enregistré un gain de 28 000 emplois. Les restaurants ont continué d'embaucher fortement (+32 000) tandis que le commerce de détail, se préparant à la saison des fêtes, a lui aussi créé 31 000 nouveaux emplois.

Le secteur des industries extractives toujours touché par la baisse des prix du pétrole a poursuivi ses réductions d'effectifs, détruisant 11 000 emplois, après déjà -5000 le mois d'avant.

Le secteur manufacturier demeure en petite forme réduisant sa main d'oeuvre d'un millier d'emplois.

Observé de très près par la Fed qui voudrait voir l'inflation augmenter, le salaire horaire moyen a gagné 4 cents à 25,25 dollars, après une hausse de 9 cents en octobre.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer