Fed: des taux proches de zéro ne sont pas la norme

Le vice-président de la Réserve fédérale, Stanley Fischer.... (PHOTO JOSHUA ROBERTS, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le vice-président de la Réserve fédérale, Stanley Fischer.

PHOTO JOSHUA ROBERTS, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Des taux proches de zéro ne peuvent être considérés comme la norme et le moment où ils seront relevés s'approche, a déclaré mardi le vice-président de la Réserve fédérale (Fed) Stanley Fischer.

«Si le marché du travail continue de se renforcer et que nous voyons quelques signes d'augmentation de l'inflation alors la chose naturelle à faire est de relever les taux d'intérêt», a déclaré M. Fischer lors d'un séminaire organisé par le Wall Street Journal à Washington.

«Et nous appelons cela la normalisation» car la politique de taux proches de zéro suivie par la Fed depuis 2008 n'est pas la norme, a-t-il souligné

Il a souligné l'importance du moment choisi pour commencer à relever les taux. «Il y a un processus qui s'engage quand la première étape se déclenche. Les taux d'intérêt vont augmenter et ils augmenteront pendant un moment», a-t-il souligné.

Il a précisé que la Fed s'approchait du moment où elle signalerait au marché que la période des taux d'intérêt proches de zéro se termine, mais n'a pas été plus précis. La prochaine réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) se tient les 16 et 17 décembre, mais les marchés ne s'attendent pas à une remontée des taux avant la mi-2015.

Lors de leur dernière réunion en octobre, les responsables de la Fed avaient mis fin au programme de rachat d'actifs, mais avaient maintenu dans leur communiqué la phrase selon laquelle les taux resteraient proches de zéro pour encore une «période considérable».

M. Fischer a indiqué que la Fed était désormais plus proche du moment où elle abandonnerait cette formulation, mais n'a pas précisé de calendrier, se bornant à indiquer que la Banque centrale «ne voulait pas surprendre les marchés».

- Avec Dow Jones Newswires




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer