É.-U.: des commerces appelés à éliminer le tabac

Un comptoir de cigarettes dans une pharmacie CVS de Washington.... (PHOTO KAREN BLEIER, AFP)

Agrandir

Un comptoir de cigarettes dans une pharmacie CVS de Washington.

PHOTO KAREN BLEIER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Des ministres de la Justice d'une vingtaine d'états américains ont demandé à des enseignes de la grande distribution et à des chaînes de pharmacies vendant des médicaments d'arrêter d'écouler du tabac, selon des lettres publiées lundi.

«Les ministres de la Justice ont écrit à différentes enseignes pour leur demander de suivre l'exemple de CVS et d'arrêter de vendre, sur l'ensemble du territoire, des produits de tabac dans leurs magasins disposant d'une parapharmacie», écrit dans un communiqué lundi le ministre de l'état de New York Eric Schneiderman.

Ils ont adressé une lettre individuelle, datée du 14 mars, à chacune des enseignes visées.

Sont concernés le numéro mondial de la distribution Walmart, les supermarchés Safeway et Kroger, les réseaux de pharmacie Walgreens (Duane Reade) et Rite Aid.

La chaîne de pharmacies CVS Caremark, qui compte 7600 magasins à travers les États-Unis, a été le premier grand groupe américain de distribution de produits pharmaceutiques à prendre une telle initiative, début février. Celle-ci avait été saluée par la prestigieuse revue médicale américaine «Journal of the American Medical Association» (JAMA).

«Les pharmacies (...) envoient un message contrasté en continuant à vendre des produits de tabac», peut-on lire dans la lettre, qui ne fait pas mention d'une éventuelle action en justice.

Selon M. Schneiderman, le tabac tue 480 000 personnes par an de ce côté-ci de l'Atlantique.

Cette requête met un peu plus la pression sur l'industrie du tabac, déjà affectée par des ventes qui piétinent, une hausse des taxes, des interdictions de fumer, des campagnes de santé publique agressives et la concurrence de la cigarette électronique.

Aux États-Unis, la grande distribution et les pharmacies vendent à peu près de tout: médicaments avec et sans ordonnance, produits ménagers, magazines, alcool et cigarettes.

Ces magasins ne représentent toutefois qu'une petite part des ventes de tabac aux États-Unis, 85 % des ventes étant réalisées dans les stations essence ou les boutiques spécialisées, selon Euromonitor.

Outre New York, la lettre a été signée par les ministres de la Justice des états de Washington, du Nevada, du Mississippi parmi d'autres.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer