Seulement 74 000 nouveaux emplois aux États-Unis en décembre

Les analystes tablaient, dans leur prévision médiane, sur... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Les analystes tablaient, dans leur prévision médiane, sur un taux de chômage stable à 7 % avec 197 000 nouvelles embauches.

Photo Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le taux de chômage aux États-Unis a reculé bien davantage que prévu en décembre malgré des créations d'emplois beaucoup plus faibles qu'attendu, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail.

Le taux de chômage a reculé de 0,3 point de pourcentage à 6,7 % par rapport à novembre, son plus bas niveau depuis octobre 2008, mais l'économie américaine n'a créé que 74 000 emplois nets alors que les analystes tablaient, dans leur prévision médiane, sur un taux de chômage stable à 7 % avec 197 000 nouvelles embauches.

Ces chiffres proviennent de deux études différentes: l'une menée auprès des ménages pour établir le taux de chômage, et une autre réalisée auprès des entreprises et des institutions publiques pour évaluer les créations d'emplois.

Le nombre de chômeurs est descendu à 10,3 millions contre 10,8 millions en novembre.

La population active a perdu 347 000 personnes en un mois, ramenant le taux de participation de la population à l'emploi à 62,8 %, ce qui explique en partie ce recul du chômage malgré des créations d'emplois décevantes par rapport aux attentes.

Toutefois, le ministère a révisé en hausse de 38 000 les créations d'emplois des deux mois précédents. En novembre, l'économie aura finalement créé 241 000 emplois de plus qu'elle n'en a détruits.

Désormais sur douze mois, l'économie a créé 182 000 emplois par mois en 2013, le même niveau qu'en 2012.

Pour décembre, ce sont d'abord les secteurs du commerce de détail et de gros qui ont embauché alors que le secteur de l'information a détruit des emplois.

La durée moyenne hebdomadaire travaillée a légèrement reculé en décembre de 0,1 % à 34,4 heures. Le salaire horaire a augmenté de 2 cents à 24,17 dollars.

Le commerce de détail a ajouté 55 000 emplois, notamment dans l'alimentation (12 000), l'habillement (12 000) et les concessionnaires automobiles (8 000). Au total, le secteur du commerce de détail a embauché 32 000 personnes de plus par mois en 2013.

Le commerce de gros a quant à lui créé 15 000 emplois supplémentaires en décembre et 8 000 par mois en moyenne au cours de l'année.

Les services aux entreprises ont également continué d'embaucher davantage (+19 000) en décembre. Le secteur manufacturier a nettement ralenti ses embauches qui se situent à 9 000 contre 31 000 le mois d'avant. Le bâtiment, secteur très volatile et sujet aux aléas climatiques, a détruit 16 000 emplois. Le secteur de l'information a aussi dégraissé, accusant 12 000 emplois de moins. Le secteur de la santé est en baisse avec 6 000 postes de moins.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer