Washington impose des droits antidumping sur l'aluminium chinois

Les mesures antidumping visent les entreprises étrangères qui... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Les mesures antidumping visent les entreprises étrangères qui écoulent aux États-Unis leurs produits à un prix inférieur à leur coût de production ou en-dessous du prix auquel ils sont vendus sur leurs propres marchés.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le ministère américain du Commerce a annoncé vendredi l'imposition de droits antidumping sur certaines catégories de feuilles d'aluminium chinoises qui avaient déjà fait l'objet de mesures anti-subventions en août.

Les droit s'échelonneront de 96,81% à 162,24% selon les entreprises visées, a-t-on précisé de même source. Ils devront être confirmés dans une décision finale qui sera rendue en février prochain.

Les mesures antidumping visent les entreprises étrangères qui écoulent aux États-Unis leurs produits à un prix inférieur à leur coût de production ou en-dessous du prix auquel ils sont vendus sur leurs propres marchés.

Les droits compensateurs eux visent les subventions publiques dont bénéficient les entreprises qui font commerce avec les États-Unis.

En août, le ministère américain du Commerce avait décidé d'imposer des droits compensateurs sur ces feuilles d'aluminium, s'attirant de vives critiques des autorités chinoises qui avaient alors dénoncé des «accusations sans fondement».

Au printemps, des groupes américains avaient fait valoir que la surproduction chinoise, alimentée selon eux par de généreuses subventions publiques, menaçait de provoquer l'effondrement de l'industrie américaine de l'aluminium --un matériau crucial pour l'armée américaine et ses équipements.

Les importations de feuilles d'aluminium chinoises aux États-Unis ont représenté en valeur quelque 389 millions de dollars l'an dernier.

Le département du Commerce a également indiqué vendredi qu'entre le 20 janvier et le 25 octobre il avait engagé 77 enquêtes visant à l'imposition de droits compensateurs ou antidumping, en augmentation de 61% par rapport à la même période l'année précédente.

Depuis son arrivée au pouvoir en début d'année, le président américain Donald Trump a engagé une politique protectionniste, dénonçant les accords commerciaux qui, selon lui, défavorisent les industriels américains.

Il a multiplié les accusations contre les partenaires commerciaux des États-Unis, notamment la Chine avec laquelle ils ont accusé un déficit commercial en termes de marchandises de près de 350 milliards de dollars en 2016 et 240 milliards de dollars sur les huit premiers mois de 2017.

M. Trump doit entamer la semaine prochaine une tournée en Asie qui va également le conduire en Chine.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer