Boralex affiche des résultats records

Patrick Lemaire, président et chef de la direction... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le producteur d'énergie renouvelable Boralex a affiché mercredi ce qu'il a jugé être la «meilleure performance trimestrielle de son histoire», notamment grâce à la contribution de huit nouveaux sites de production et aux meilleures conditions de vent de ses projets éoliens en France et en Ontario.

La société montréalaise a en outre annoncé deux nouveaux projets éoliens au Canada, un en Ontario et l'autre en Colombie-Britannique, d'une puissance totalisant 25 mégawatts. Leur construction devrait commencer plus tard cette année.

Boralex a engrangé un bénéfice net attribuable à ses actionnaires de 20,6 millions $ pour le trimestre clos le 31 mars, soit 30 cents par action, soit plus du triple de celui de 5,3 millions $, ou 11 cents par action, réalisé lors de la même période l'an dernier.

Les revenus trimestriels tirés de la vente d'énergie ont progressé de 46 % par rapport à l'an dernier pour atteindre 106 millions $, ce qui représentait un sommet historique. Ces résultats surpassaient les attentes des analystes, qui visaient en moyenne un résultat par action de 27 cents et un chiffre d'affaires de 99,4 millions $, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Des deux nouveaux projets éoliens annoncés, celui de Port Ryerse, en Ontario, d'une puissance de 10 mégawatts, devrait être en service au quatrième trimestre. Il fournira l'Independent Electricity System Operator, une société d'État ontarienne, en vertu d'un contrat de 20 ans.

La construction du projet de Moose Lake, en Colombie-Britannique, devrait pour sa part débuter au troisième trimestre. Il est prévu que ce projet, d'une capacité de 15 mégawatts, fournira BC Hydro pendant 40 ans à compter de la fin de 2017.

Le président et chef de la direction de Boralex, Patrick Lemaire, s'est réjoui des «excellents résultats» et s'est dit fier de l'appui démontré par la communauté financière envers Boralex. La société a conclu au cours du deuxième trimestre deux ententes de refinancement.

«La flexibilité financière accrue par des refinancements récents contribue (...) à l'atteinte de l'objectif d'obtenir, d'ici 2020, 1650 mégawatts de puissance installée, soit une croissance de plus de 50 % de la puissance actuelle», a fait valoir M. Lemaire dans un communiqué.

Dans ses perspectives, Boralex a évoqué une «solide croissance» des résultats d'exploitation du secteur éolien. «Cette croissance viendra en majeure partie de la pleine contribution des sites éoliens, totalisant 146 mégawatts, entrés en exploitation au cours de l'année 2015, dont 113 mégawatts ont été mis en service au quatrième trimestre.»

Le conseil d'administration de Boralex - dont le principal actionnaire est Cascades - a déclaré un dividende trimestriel de 14 cents par action, dont le versement est prévu le 15 juin.

L'action de Boralex a pris mercredi 70 cents, soit 4,2 %, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 17,58 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer