5N Plus a trouvé son prochain PDG

Un mois après le démission surprise de son fondateur et PDG, 5N Plus a... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Richard Dufour

Un mois après le démission surprise de son fondateur et PDG, 5N Plus a identifié celui qui succédera à Jacques L'Écuyer aux commandes du producteur montréalais de métaux spéciaux.

Arjang Roshan, qui possède une bonne connaissance du secteur d'activité dans lequel évolue 5N Plus, deviendra officiellement président et chef de la direction de 5N Plus à partir du 15 février. Il occupait depuis trois ans le poste de vice-président de l'unité opérationnelle de matériaux électro-optiques chez Umicore, une multinationale belge spécialisée notamment dans les produits liés au germanium.

L'embauche d'Arjang Roshan est saluée par Nick Agostino, de la Banque Laurentienne. «Je suis content de l'arrivée d'un PDG qui provient de l'extérieur de l'organisation. Il apportera une perspective nouvelle et différente. Son expérience est pertinente pour l'aider à élaborer le modèle d'affaires de l'avenir chez 5N Plus», dit l'analyste.

«Il répondait à tous les critères souhaités et a démontré les compétences nécessaires pour mener de manière appropriée des changements de culture au sein de grandes entreprises», a commenté le président du conseil d'administration de 5N Plus, Jean-Marie Bourassa.

L'entreprise était à la recherche d'un nouveau PDG depuis que Jacques L'Écuyer avait informé le conseil d'administration plus tôt cette année de son désir de quitter ses fonctions. Jacques L'Écuyer avait indiqué le mois dernier que le temps était venu pour lui de laisser sa place à quelqu'un d'autre et avait assuré ne pas avoir l'intention de vendre ses actions de 5N Plus.

Au début novembre, la compagnie avait dévoilé une autre performance trimestrielle décevante en publiant notamment des revenus en baisse de 40%. La faiblesse persistante du prix des métaux affecte les revenus et met de la pression sur les marges bénéficiaires. 5N Plus a été fondée au tournant des années 2000 et est en Bourse depuis 2007. La valeur du titre se situe encore tout près de son plancher historique.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer