Alcoa: plongeon des bénéfices et revenus

Alcoa a annoncé la semaine dernière qu'il allait... (Photo Wade Payne, archives Reuters)

Agrandir

Alcoa a annoncé la semaine dernière qu'il allait se scinder en deux sociétés indépendantes.

Photo Wade Payne, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le géant américain de l'aluminium et des alliages Alcoa, qui est en train de se scinder en deux, a annoncé jeudi un plongeon de ses bénéfices et chiffre d'affaires au troisième trimestre, invoquant notamment une lourde charge de restructuration.

Le résultat net a été divisé par plus de trois à 44 millions de dollars, contre 149 millions un an plus tôt, pour un bénéfice par action ajusté de 7 cents, soit la moitié de ce qui était anticipé en moyenne par les analystes.

Le groupe a inscrit dans ses comptes une charge de 65 millions de dollars, liée au dégraissage de son portefeuille d'activités, à son plan d'économies et aux coûts attachés à la scission de l'entreprise.

Alcoa a annoncé la semaine dernière qu'il allait se scinder en deux sociétés indépendantes. L'une conservera le nom Alcoa et regroupera les activités d'exploitation du bauxite, de l'alumine et de l'aluminium, de fonderie et d'énergie.

L'autre entité, qui n'a pas encore de nom, comprendra les produits et solutions d'ingénierie, ainsi que les solutions destinées à l'aéronautique et à l'automobile.

Le chiffre d'affaires trimestriel a reculé, lui, de 10,7% sur un an à 5,57 milliards de dollars, contre 5,68 milliards escomptés, en raison de la chute des prix des matières premières et plombé par la dégradation de la conjoncture.

«Le troisième trimestre a révélé des difficultés économiques et une volatilité importante dans certains de nos marchés», a souligné le PDG Klaus Kleinfeld, cité dans le communiqué.

Le titre dévissait de 3,72% à 10,60 dollars vers 20H40 GMT dans les échanges électroniques d'après-clôture à Wall Street.

Alcoa est traditionnellement l'entreprise qui lance la saison des résultats trimestriels aux États-Unis et sa performance est particulièrement observée parce qu'elle donne des premiers éléments de lecture sur l'état du secteur industriel vu que ses activités dépendent étroitement de l'environnement économique.

Pour l'année en cours, le groupe s'attend à une croissance de 1 à 2% de ses ventes dans le secteur de la fabrication de camions et de remorques en Chine, contre une fourchette de 5 à 8% auparavant.

Alcoa table toujours sur une croissance de ses ventes dans le secteur aéronautique, de 9% contre 10% précédemment.

La demande mondiale d'aluminium en 2014 serait en hausse de 6,5%, inchangée comparé aux précédentes prévisions.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer