Cascades investit dans le bioraffinage à Cabano

Cascades oeuvre dans les domaines de la fabrication,... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Cascades oeuvre dans les domaines de la fabrication, de la transformation et de la commercialisation de produits d'emballage et de papiers tissu composés principalement de fibres recyclées.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Cascades investit dans son usine de papier cannelure de Cabano, à Témiscouata-sur-le-Lac, pour la rendre plus verte dans le cadre d'un projet qui précédera l'augmentation de sa capacité et la création d'emplois.

La société investira 26 millions de dollars - incluant 14,4 millions de dollars de la part des gouvernements fédéral et provincial - pour un nouveau système qui produira de la pâte en faisant bouillir des copeaux de bois plutôt qu'en les faisant cuire avec des produits chimiques.

Le procédé, que Cascades (T.CAS) affirme être une première au Canada, extrait des hémicelluloses, un sous-produit qui peut être converti en biocarburants, en éthanol et en sucre naturel.

Le biocarburant pourrait être utilisé pour faire bouillir l'eau, ou pour brûler l'écorce, réduisant du coup les coûts énergétiques de l'usine.

Selon le chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, l'investissement permettra d'éliminer l'utilisation de produits chimiques à base de carbonate de sodium à l'usine de Cabano, ce qui sera avantageux tant sur le plan économique qu'écologique.

L'investissement devrait rendre l'usine plus concurrentielle et représentera la première étape d'un plan qui vise à augmenter sa capacité de 20 à 30 % d'ici quelques années, a précisé M. Plourde lors d'un entretien téléphonique. La capacité actuelle de l'usine de Cabano est de 700 tonnes par jour.

«C'est une façon économique de réaliser nos activités alors je crois que c'est une bonne nouvelle pour toute notre industrie», a estimé M. Plourde.

«La création d'emplois viendra par la suite», a-t-il affirmé depuis l'usine, où travaillent environ 140 personnes.

M. Plourde a précisé que la modernisation environnementale et l'expansion future de la capacité n'auraient pas été possibles sans l'aide gouvernementale. «Il serait trop difficile d'investir ce genre d'argent pour ce procédé, alors [...] sans l'aide des gouvernements, nous n'aurions probablement pas lancé ce projet.»

Le gouvernement fédéral avait déjà contribué en 2011 à hauteur de 3 millions de dollars dans l'usine de Cabano. Son investissement actuel, de 10 millions, est tiré du programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière, de Ressources naturelles Canada.

Le nouvel équipement devrait être installé cet été et être pleinement opérationnel au cours du premier trimestre de 2016. L'usine ne devrait pas être contrainte d'interrompre ses activités d'ici là puisqu'elle compte plus d'une ligne de production de pâte.

M. Plourde a indiqué que Cascades pourrait convertir une autre installation au nouveau procédé, une fois que les modifications auront été finalisées à Cabano et que les économies de coûts et les avantages environnementaux seront confirmés.

Fondée en 1964, Cascades produit, transforme et commercialise des produits de papiers et d'emballage constitués essentiellement de fibres recyclées. Cascades compte près de 11 000 employés, à l'oeuvre dans 90 usines en Amérique du Nord et en Europe.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer