Le réacteur de Chalk River en service jusqu'en 2018

Le prolongement de l'activité du réacteur vise à... (PHOTO FRED CHARTRAND, ARCHIVES PC)

Agrandir

Le prolongement de l'activité du réacteur vise à répondre à la demande mondiale en isotopes médicaux entre 2016 et 2018, en cas de pénurie.

PHOTO FRED CHARTRAND, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral prolonge la durée de vie opérationnelle du réacteur nucléaire de Chalk River, en Ontario, qui produit des isotopes médicaux.

Le ministre des Ressources naturelles, Greg Rickford, a affirmé vendredi que le réacteur national de recherche universel demeurerait en opération jusqu'en 2018.

Le prolongement de l'activité du réacteur vise à répondre à la demande mondiale en isotopes médicaux entre 2016 et 2018, en cas de pénurie.

Les Laboratoires nucléaires canadiens commenceront à démanteler le réacteur de Chalk River après le 31 mars 2018. La production de molybdène-99 devait initialement cesser en 2016.

Les isotopes de molybdène-99 sont utilisés pour obtenir des isotopes de technétium, nécessaires pour une grande variété d'analyses médicales, notamment pour diagnostiquer des caillots aux poumons.

Des pannes inattendues du réacteur, qui est en opération depuis 1957, ont coûté cher aux contribuables canadiens et ont nécessité un investissement de 114 millions de dollars en 2009 pour le remettre en service.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer