L'or se stabilise après trois semaines de dégringolade

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a... (Photo Yuya Shino, Reuters)

Agrandir

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1169 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1154,50 dollars le vendredi précédent.

Photo Yuya Shino, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jessica BERTHEREAU
Agence France-Presse
LONDRES

L'or s'est stabilisé cette semaine dans une fourchette comprise entre 1150 et 1170 dollars l'once, après trois semaines de dégringolade, une trajectoire également adoptée par les autres métaux précieux, hormis le platine, tombé vendredi à un nouveau plus bas depuis cinq ans.

«Les métaux précieux se sont stabilisés» cette semaine, a noté Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank, pointant que les fondamentaux du marché restaient baissiers.

«L'actuel manque de demande physique depuis l'Asie a été mis en évidence par le rapport sur la demande mondiale d'or au troisième trimestre du Conseil mondial de l'or (CMO)», a-t-il souligné.

Selon ce rapport publié jeudi, la consommation mondiale de métal jaune a reculé de 2 % dans le monde entre juillet et septembre. En Chine, premier consommateur mondial d'or, la demande physique s'est repliée de 37 %.

«La forte chute (des cours de l'or) au premier semestre 2013 a seulement été stoppée quand les acheteurs asiatiques sont entrés en action et ont acheté le métal jaune. Une telle mission de sauvetage n'a pas été observée jusqu'ici après la récente chute (de l'or) à un plus bas en quatre ans», a rappelé M. Hansen.

L'or est tombé la semaine dernière à son plus bas niveau depuis avril 2010 (à 1131,24 dollars l'once), au terme de trois semaines de très forte chute, principalement à cause du renforcement du dollar (qui rend le métal jaune plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises).

L'argent et le palladium se sont également stabilisés cette semaine, dans le sillage de l'or. Le platine a suivi la même trajectoire avant de nettement reculer vendredi, pour tomber à un plus bas depuis fin juillet 2009 (à 1177,50 dollars l'once).

Ce métal utilisé par l'industrie automobile pour la construction de pots catalytiques (principalement pour les voitures diesel) était déjà tombé début octobre à un plus bas depuis cinq ans.

Selon Matthew Turner, analyste chez Macquarie, le platine a été pénalisé par des inquiétudes sur la Chine, alors que les dernières données économiques chinoises tendent à confirmer le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1169 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1154,50 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 15,35 dollars, contre 15,42 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 1178 dollars, contre 1198 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 760 dollars, contre 763 dollars à la fin de la semaine précédente.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer