Le cours de l'or poursuit sa descente

L'or est tombé vendredi à son plus bas... (Photo Yuya Shino, Reuters)

Agrandir

L'or est tombé vendredi à son plus bas niveau depuis le 2 janvier 2014 (à 1214,27 dollars l'once), entraînant les autres métaux précieux dans sa chute.

Photo Yuya Shino, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

L'or a poursuivi cette semaine sa descente entamée mi-août, entraînant les autres métaux précieux à sa suite, plombé par la perspective d'une politique monétaire moins accommodante aux États-Unis, par la robustesse du dollar et par un certain désintérêt des investisseurs financiers.

«L'or est tombé à un plus bas en huit mois après que la Fed (Réserve fédérale américaine) a pointé la perspective d'une hausse de taux plus forte que prévu», ont signalé les analystes d'IG.

Selon les estimations médianes du Comité directeur de la Fed (FOMC), qui s'est réuni mardi et mercredi, les taux directeurs de la Fed devraient être de 1,38 % fin 2015, contre 1,13 % estimé plus tôt, et de 2,88 % fin 2016, contre 2,5 %.

Si les taux d'intérêt remontent, les investisseurs seront plus enclins à préférer des investissements plus rémunérateurs que l'or, tandis que le dollar se renforcera, ce qui pèsera sur le métal précieux libellé dans la monnaie américaine.

Le billet vert a d'ailleurs nettement progressé cette semaine, évoluant à des niveaux inconnus depuis six ans face au yen et depuis 14 mois face à l'euro -- ce qui pèse sur les métaux précieux en les rendant plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, «les investisseurs financiers ont contribué à la chute des prix de l'or et de l'argent», en pariant de plus en plus sur une chute des cours de ces métaux, ont expliqué les analystes de Commerzbank.

D'importants flux sortants des ETF (fonds d'investissement adossés à des stocks physiques d'or) témoignent également d'un certain désintérêt des investisseurs financiers.

«Le prix de l'or aura du mal à progresser substantiellement tant que les flux sortants des ETF se poursuivent ou s'intensifient», ont prévenu les experts de Commerzbank.

L'or est tombé vendredi à son plus bas niveau depuis le 2 janvier 2014 (à 1214,27 dollars l'once), entraînant les autres métaux précieux dans sa chute.

L'argent a ainsi chuté vendredi un plus bas depuis fin août 2010 (à 17,85 dollars l'once) tandis que le platine a glissé jusqu'à 1334,85 dollars l'once, un plus bas depuis fin décembre 2013.

Enfin, le palladium est tombé vendredi à un plus bas en un peu plus de trois mois, à 807,80 dollars l'once.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer