Accord entre BP et Bagdad pour l'exploitation d'un champ pétrolier

Le champ pétrolier de Rumaila, situé non loin... (Photo Nabil al-Jourani, Archives AP)

Agrandir

Le champ pétrolier de Rumaila, situé non loin de la ville de Bassorah et de la frontière avec le Koweït, est le plus important de tout l'Irak.

Photo Nabil al-Jourani, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le géant pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir signé un accord avec le gouvernement irakien pour augmenter progressivement la production du champ pétrolier géant de Rumaila, afin de la porter à 2,1 millions de barils par jour au cours de la prochaine décennie.

«En vertu de cet accord, Rumaila devrait augmenter sa production d'environ 800 000 barils par jour au cours de la prochaine décennie, pour atteindre 2,1 millions de barils par jour», a expliqué le groupe dans un communiqué.

Ce niveau restera toutefois inférieur aux plans originels du gouvernement irakien, a précisé à l'AFP un porte-parole du groupe.

BP a ajouté que l'accord avec Bagdad avait en outre été prolongé de cinq ans, jusqu'en 2034.

«Cet accord est une très bonne nouvelle pour BP, (le co-exploitant) PetroChina et l'Irak» qui pourrait encaisser un total de 1000 milliards de dollars de cette exploitation, d'après le groupe britannique.

Le champ pétrolier de Rumaila est le plus important de tout l'Irak. Il est situé non loin de la ville de Bassorah (sud) et de la frontière avec le Koweït.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer