General Electric investit dans les piles à combustible

GE a expliqué que ses chercheurs avaient réalisé... (Photo Paul Thomas, Bloomberg)

Agrandir

GE a expliqué que ses chercheurs avaient réalisé «une percée» récemment dans le domaine des piles à combustible alimentées au gaz naturel.

Photo Paul Thomas, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le conglomérat industriel General Electric (GE) a annoncé mardi qu'il allait construire une usine destinée à la fabrication de piles à combustible alimentées au gaz naturel.

Ce site d'ingénierie et de production sera construit à Saratoga Springs dans l'État de New York, indique dans un communiqué GE, expliquant que ses chercheurs ont réalisé «une percée» récemment dans ce domaine.

«La technologie qui devrait en résulter pourrait aider à produire très bientôt de l'électricité à travers le monde», avance le groupe.

Une pile à combustible stocke de l'énergie comme le fait une batterie, mais sous forme d'hydrogène. Elle fait réagir du dihydrogène (H2) avec du dioxygène de l'air (O2) pour former de l'eau et de l'énergie électrique.

Le système pourrait générer une puissance de 1 à 10 mégawatts, assure encore GE.

Jusqu'à présent le développement de la pile à combustible avait été freiné par son coût, notamment celui des techniques et des matériaux utilisés (platine, carbonates).

«Contrairement à d'autres systèmes, (notre) pile à combustible utilise un acier inoxydable au lieu du platine et des métaux rares», explique GE dans son communiqué.

Certains observateurs estiment que la pile à combustible pourrait être la meilleure alternative face aux installations lourdes de production d'électricité, mais aussi augmenter l'autonomie des appareils portables électriques (téléphones cellulaires, ordinateurs...) ainsi que celle des véhicules électriques.

Des groupes automobiles travaillent pour leur part actuellement sur des véhicules électriques à pile à combustible (véhicules à hydrogène), ce qui leur assurerait une grande autonomie, contrairement aux systèmes utilisant les batteries embarquées.

La pile à combustible aurait aussi l'avantage qu'elle contiendrait peu de polluants car le système ne produirait que de l'eau tout en ne consommant que des gaz.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer