Poursuite en recours collectif contre Barrick Gold

Vue de la mine de Pascua Lama.... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Vue de la mine de Pascua Lama.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Plusieurs cabinets d'avocats canadiens ont intenté une poursuite en recours collectif contre Barrick Gold (T.ABX) et certains de ses actuels et anciens hauts dirigeants, leur reprochant d'avoir présenté de manière inexacte les risques auxquels faisait face la société au moment d'entreprendre la construction du projet minier Pascua-Lama, en Amérique du Sud.

Le projet implique l'un des plus importants gisements d'or au monde, estimé à près de 18 millions d'onces, mais l'entreprise n'a pas été en mesure d'entreprendre la production au début de 2013 comme elle le souhaitait, à cause de l'opposition manifestée par des regroupements locaux et les autorités chiliennes.

Selon la poursuite, intentée mercredi en Cour supérieure de l'Ontario, Barrick a présenté Pascua Lama comme un projet réalisable et hautement économique en raison des faibles coûts de fabrication de la mine et de production d'or et d'argent sur place. Il est également avancé que l'entreprise savait ou aurait dû savoir qu'elle aurait à franchir de sérieux obstacles.

Barrick a annoncé le 31 octobre, à la suite de plusieurs revers en cour et face aux autorités de réglementation au Chili, la suspension des travaux de construction de la mine. La société a ajouté ignorer à quel moment le projet reprendrait.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer