Acquisition d'Osisko: Goldcorp s'égare en Abitibi

Le projet minier Éléonore, à la Baie James,... (Photo fournie par Goldcorp)

Agrandir

Le projet minier Éléonore, à la Baie James, a été évacué de la plupart de ses travailleurs.

Photo fournie par Goldcorp

Hélène Baril

Dans sa tentative de séduction du Québec qui vise à l'aider à mettre la main sur Osisko, la société minière de Vancouver a fait paraître une pleine page de publicité dans les quotidiens québécois.

Elle y souligne sa présence dans la province où elle emploie 2000 personnes, dont 60 à son bureau de Val-d'Or.

Le problème, c'est que le bureau de Goldcorp est à Rouyn-Noranda et pas à Val-d'Or, deux villes distantes de 110 kilomètres qui entretiennent une rivalité comparable à celle de Chicoutimi avec Jonquière, avant la fusion.

Osisko, qui combat la tentative de prise de contrôle de Goldcorp, en a profité pour souligner la méprise sur les réseaux sociaux.

«Erreur d'inattention», a confessé hier Denis Boucher, du cabinet de relations publiques National, qui a rédigé la publicité.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer