Mont Kaaikop: 3,5 millions en jeu pour la scierie

La municipalité de Sainte-Lucie-des-Laurentides s'oppose aux projets de... (Photo d'archives Simon Diotte, collaboration spéciale)

Agrandir

La municipalité de Sainte-Lucie-des-Laurentides s'oppose aux projets de coupe sur le mont Kaaikop.

Photo d'archives Simon Diotte, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La scierie Groupe Crête, qui s'est vu émettre hier un permis de coupe pour le mont Kaaikop, dans les Laurentides, affirme qu'elle subira une perte de 3,5 millions si elle ne peut aller de l'avant avec son projet, qui est contesté aujourd'hui devant la Cour supérieure.

La municipalité de Sainte-Lucie-des-Laurentides s'oppose aux projets de coupe sur le mont Kaaikop. Elle a présenté un projet d'aire protégée pour le massif, deuxième des Laurentides avec son altitude de 838 mètres.

Elle demande le report d'un an du chantier forestier, le temps de réaliser des inventaires écologiques. Environ 180 hectares doivent être coupés, selon le permis émis hier par le ministère des Ressources naturelles.

Le mouvement d'opposition inclut plusieurs villes de la région et aussi la communauté Mohawk de Kahnawake, qui occupe une réserve appelée Doncaster juste au sud du mont.

La cour a accordé une injonction interlocutoire à la municipalité le 24 décembre. Aujourd'hui, elle doit décider si cette injonction doit être prolongée.

Le groupe Crête affirme de son côté que les travaux d'une durée de 5 à 6 semaines doivent commencer au plus tard le 27 janvier afin d'être terminés avant le dégel.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer