Portrait: Rukshana Khanom, secrétaire juridique

Rukshana Khanom, 24 ans, est secrétaire juridique pour... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Rukshana Khanom, 24 ans, est secrétaire juridique pour le cabinet Lamarre & De Riggi Notaires et conseillers juridiques.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Marie Lambert-Chan

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

D'une part, j'ai toujours voulu travailler dans le domaine juridique, et de l'autre, une formation en secrétariat juridique me permettait d'accéder rapidement au marché du travail et à ce milieu qui me fascine tant.

En quoi consiste votre travail?

J'assiste les notaires dans leur travail. J'ouvre les dossiers de nos clients. J'aide à rédiger et à mettre en forme des documents juridiques comme les testaments, les procurations et les mandats en cas d'inaptitude - ils doivent respecter un certain format - que j'envoie par la suite aux personnes concernées.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai terminé un DEC en techniques juridiques au Collège O'Sullivan en 2012.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai fait un stage de quatre mois dans le cabinet NBL Légal, puis j'y ai travaillé pendant huit mois. J'évoluais alors davantage dans le droit pénal. Depuis près de deux mois, je suis employée par le cabinet Lamarre&De Riggi Notaires et conseillers juridiques.

Décrivez une journée typique de travail.

Je travaille de 9 à 17 h. Chaque journée est différente. Parfois, il y aura beaucoup de nouveaux dossiers à créer, alors que d'autres fois, je ferai davantage un suivi des cas en cours. Il y a toujours beaucoup de formulaires à remplir, de documents à rédiger et d'envois postaux à faire. S'il me manque des renseignements, j'appelle les clients. Je fais aussi de la réception à l'occasion.

Quel est votre plus grand défi?

Je dois toujours m'assurer de respecter les échéanciers. Dans le domaine juridique, dépasser des délais pour l'envoi de certains documents peut avoir de graves conséquences.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail?

Comme je travaille dans un petit cabinet, j'ai l'occasion de collaborer de façon plus étroite avec les notaires, ce qui me permet de leur poser plein de questions sur le milieu juridique. J'en apprends chaque jour un peu plus.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Les tâches sont très diversifiées. Même chose pour les dossiers à traiter. Bien sûr, la façon de procéder pour un acte de vente est similaire d'une fois à l'autre, mais ce peut être pour une copropriété, un bâtiment commercial et même une ferme! Autrement dit, il y a toujours de la nouveauté dans mon métier.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut être très minutieux et débrouillard. Il faut également avoir une bonne capacité d'adaptation et savoir bien gérer son stress.

En chiffres

Personnes en emploi (2012): 4500

Perspectives d'emploi (2013-2017): favorables

Taux de chômage (2012): faible

Demande de main-d'oeuvre (2012-2017): modérée

Salaire horaire moyen: 20 $




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer