La Baie prépare une première expansion à l'extérieur du pays

Ce sera la première fois que l'emblème canadien... (Photo Mark Blinch, Archives Reuters)

Agrandir

Ce sera la première fois que l'emblème canadien du commerce de détail, fondé en 1670 essentiellement pour le commerce de fourrures, étend sa bannière La Baie à l'extérieur du pays.

Photo Mark Blinch, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
Toronto

La Compagnie de la Baie d'Hudson, le plus vieux détaillant en Amérique du Nord, se prépare à ouvrir jusqu'à 20 magasins aux Pays-Bas au cours des deux prochaines années, dans le cadre d'un plan d'expansion européen énergique.

Ce sera la première fois que l'emblème canadien du commerce de détail, fondé en 1670 essentiellement pour le commerce de fourrures, étend sa bannière La Baie à l'extérieur du pays.

La Baie d'Hudson en est à finaliser la négociation des baux à long terme, et les premiers emplacements devraient ouvrir leurs portes au cours de l'été 2017.

Selon le président et gouverneur de HBC, Richard Baker, les Pays-Bas étaient un choix évident pour une expansion.

«Il existe, aux Pays-Bas, une solide affinité avec les Canadiens», a observé M. Baker, en évoquant la relation d'alliés des deux pays pendant la Deuxième Guerre mondiale.

M. Baker a expliqué que la société de Toronto avait vu une occasion d'affaires poindre à l'horizon lorsque la chaîne néerlandaise de grands magasins Vroom & Dressmann a fait faillite, l'an dernier, et fermé ses 60 succursales. Sa chute a été attribuée à plusieurs facteurs, notamment à la perte de parts de marché à des rivales comme H&M et à certaines critiques vis-à-vis son manque d'identité propre.

«Même si nous ne cherchions pas précisément à faire des pieds et des mains pour faire une expansion sur le marché des Pays-Bas, ce qui est arrivé était une occasion assez unique», a expliqué M. Baker. «Il y avait à la fois des magasins disponibles et une absence de concurrence.»

La société aimerait bien que 17 des nouveaux emplacements portent la bannière de La Baie d'Hudson, tandis que les trois autres magasins seraient exploités sous l'enseigne Saks Off 5th. Certains des emplacements de la chaîne à bas prix de Saks se trouveraient à l'intérieur des magasins HBC.

La Baie d'Hudson a dévoilé le mois dernier la première ébauche d'un important projet d'expansion à l'étranger, lequel prévoyait initialement l'ouverture de 40 magasins Saks Off 5th en Allemagne à compter de l'an prochain.

HBC, qui détient les magasins Saks Fifth Avenue, Lord & Taylor et La Baie d'Hudson, a aussi racheté l'an dernier la plus grande chaîne de grands détaillants en Allemagne et en Belgique, Galeria Kaufhof, pour 3,9 milliards.

L'expansion aux Pays-Bas devrait entraîner la création de 2500 emplois pour la construction et un nombre équivalent d'emplois dans les magasins, a précisé le patron des activités européennes de HBC, Olivier Van den Bossche.

L'ouverture des magasins s'inscrit dans le cadre d'un plan d'investissement qui prévoit l'injection de 1,5 milliard dans les propriétés européennes de HBC au cours des sept prochaines années, incluant les rénovations dans les magasins Kaufhof.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer