Un groupe veut forcer Walmart a réembaucher des employés

Un groupe représentant des employés de Walmart (WMT) demande... (PHOTO JOHN GRESS, REUTERS)

Agrandir

PHOTO JOHN GRESS, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Un groupe représentant des employés de Walmart (WMT) demande aux autorités réglementaires d'aller en cour pour force le détaillant à réembaucher tous les 2200 employés affectés par la fermeture temporaire abrupte de cinq magasins dans quatre États, il y a une semaine.

Le regroupement, appelé OUR Walmart, a fait connaître lundi ses doléances auprès du conseil national des relations de travail, faisant valoir que les fermetures étaient des mesures «de représailles» contre les employés. Un des magasins touchés était celui de Pico Rivera, en Californie, où plusieurs employés sont particulièrement actifs dans la défense de leurs droits.

De son côté, Walmart a assuré que les fermetures de magasins étaient attribuables à d'importants problèmes de plomberie et que les établissements resteraient fermés pendant jusqu'à six mois.

Le groupe OUR Walmart veut que le conseil national des relations de travail demande une injonction, ce qui pourrait donner des résultats plus rapidement qu'avec les procédures habituelles du conseil, a-t-il expliqué.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer