Ventes: plus de véhicules d'occasion, moins de chaussures

La hausse des prix à la pompe a... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

La hausse des prix à la pompe a pesé sur le porte-monnaie des consommateurs plus que d'ordinaire en mars, selon les analystes de la Banque Nationale.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En mars, les Québécois ont acheté moins de vêtements, de chaussures et de matériaux de construction qu'en février. Mais ils ont dépensé davantage en essence, en nourriture et en alcool. En tout, ils ont laissé 8,88 milliards de dollars dans les coffres des détaillants. Une diminution de 0,8% par rapport au mois précédent.

Dans l'ensemble du pays, la baisse est un peu moins prononcée: -0,1%. Les ventes totales ont atteint 41 milliards. Ce résultat est inférieur aux attentes des économistes qui prévoyaient, pour la plupart, une légère augmentation. La Banque Nationale a qualifié les statistiques de «décevantes».

«La hausse des prix à la pompe a pesé sur les portefeuilles des consommateurs plus que d'ordinaire en mars, ce qui a pu limiter les dépenses générales pendant le mois», analyse l'institution financière. D'ailleurs, la part de l'essence dans les ventes au détail totales «a bondi en mars à un pic inégalé depuis l'été 2008», souligne-t-elle.

Clivage est-ouest

Statistique Canada précise qu'une majorité de secteurs (7 sur 11), lesquels représentent 59% des ventes, ont subi une baisse. Tandis que les provinces de l'Ouest affichent des résultats positifs, celles de l'Est sont en terrain négatif.

Le secteur du vêtement et des accessoires a diminué pour la troisième fois en quatre mois.

Tout ce qui est relié à l'automobile, ou presque, a connu un déclin. La poussée du prix de l'essence a cependant fait bondir le chiffre d'affaires des stations-service de 0,8% (cinquième hausse consécutive). Les concessionnaires de véhicules d'occasion s'en sont également bien sortis (+ 3,1%).

Selon l'International Council of Shopping Centers (ICSC), qui compile les données de vente dans les centres commerciaux du Canada, la baisse des ventes aurait été beaucoup plus prononcée en mars: - 1,9% au Canada et - 8,5% au Québec.

Ventes au détail au Canada

Secteurs en hausse

  • Véhicules d'occasion: + 3,1%
  • Matériel électronique: + 1,7%
  • Mobilier et d'accessoires de maison: + 1,2%
  • Essence: + 0,8%
  • Alimentation: + 0,4%

Secteurs en baisse

  • Chaussures: - 5,3%
  • Vêtements: - 1,4%
  • Concessionnaires automobiles: - 0,7%
  • Santé et soins personnels: - 0,4%
  • Matériaux de construction: - 0,4%

Source: Statistique Canada




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer