La rémunération du pdg de Dollarama explose de 125%

Larry Rossy... (Photo André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

Larry Rossy

Photo André Pichette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne

La rémunération du président et chef de la direction de Dollarama (T.DOL), Larry Rossi, a explosé de 125% l'an dernier pour atteindre 3,74 millions $, selon la circulaire de sollicitation de l'entreprise destinée aux actionnaires.

Il s'agit d'une hausse de 1,66 million $ par rapport à 2012, en ce qui a trait à la rémunération totale, et 2,4 millions $ comparativement à l'année 2011.

Pour 2013, le salaire de base du PDG âgé de 71 ans a grimpé de 46%, à 750 000 $. En plus d'une prime de 701 250 $, M. Rossy a également reçu des options d'achat d'actions évaluées à près de 2,3 millions $.

Malgré la féroce concurrence, notamment des géants américains Wal-Mart et Target, Dollarama a affiché une des meilleures performances dans le secteur du commerce de détail au cours du dernier exercice.

Les ventes de la société montréalaise ont surpassé les 2 milliards $, en hausse de près de 14% comparativement à 1,86 milliard $ en 2012. Son bénéfice net a été de 250,1 millions $, ou 3,47 $ l'action, par rapport à 221 millions $, ou 2,94 $ par action, en 2012.

Cela a eu des répercussions à la Bourse de Toronto, où le titre du détaillant québécois s'est apprécié de plus de 25% au cours de la dernière année.

M. Rossy n'est pas le seul dirigeant au sein de Dollarama dont la rémunération totale a bondi en 2013.

Le chef de la mise en marché, Neil Rossy, a touché près de 1,9 million $ au cours de la dernière année, en progression de 107% par rapport à 2012. Le directeur financier Michael Ross a quant à lui touché 1,76 million $.

Au total, les six plus hauts dirigeants de Dollarama ont empoché 12,3 millions $ en 2013, une progression de 55% comparativement à 7,9 millions $ l'année précédente.

Par ailleurs, Stéphane Gonthier, qui avait quitté son poste de chef de l'exploitation en août dernier afin de devenir le président et chef de la direction du détaillant américain à bas prix 99 Cents Only Stores, a reçu un total de 348 320 $.

Ce dernier a récemment été remplacé par une ancienne haute dirigeante de Metro (TSX:MRU), Johanne Choinière, qui entrera en poste le 12 mai prochain et dont le salaire de base sera de 475 000 $.

Mme Choinière pourra également toucher une prime annuelle cible de 75% du salaire de base, établie en fonction de l'atteinte de certains critères de rendement de l'entreprise.

Dollarama est le plus important exploitant de magasins à un dollar et plus avec 874 succursales au Canada. Son assemblée annuelle des actionnaires aura lieu le 12 juin.

En après-midi, le titre du détaillant québécois gagnait 1,15 $ sur le parquet torontois pour se transiger à 91,57 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer