Wal-Mart veut casser les prix dans le bio aux États-Unis

Wal-Mart va commencer à vendre dans le courant... (PHOTO SAM MIRCOVICH, REUTERS)

Agrandir

Wal-Mart va commencer à vendre dans le courant du mois une centaine de produits de base bio de la marque Wild Oats dans ses magasins.

PHOTO SAM MIRCOVICH, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (WMT) s'associe avec l'enseigne de produits bio américaine Wild Oats pour casser les prix dans le secteur aux États-Unis, a-t-il annoncé jeudi.

Le géant de la distribution va commencer à vendre dans le courant du mois une centaine de produits de base bio de la marque Wild Oats dans ses magasins, selon un communiqué.

Sont notamment concernés les sauces tomate, le curry, la cannelle, le bouillon de poulet ou encore le paprika.

Wal-Mart promet de proposer des prix qui seront inférieurs de 25% par rapport à ceux pratiqués dans le secteur.

Par exemple, le géant de la distribution envisage de vendre un pot de sauce tomate de 17 cl à 58 cents, contre 98 cents chez les marques rivales ou encore le bouillon de poulet de 94 cl à 1,98 dollar, contre 3,47 dollars chez les concurrents.

Les termes financiers de cet accord n'ont pas été dévoilés. Wal-Mart ne dit pas non plus quelle forme va prendre ce partenariat avec Wild Oats, qui avait été sur le point d'être racheté en 2007 par le grand rival Whole Foods, lequel avait jeté l'éponge deux ans plus tard pour des problèmes d'antitrust.

Les produits seront d'abord proposés à la moitié des magasins du réseau Wal-Mart (4000). Par la suite, le distributeur entend élargir cette offre à l'ensemble de ses magasins.

Wal-Mart compte sur sa taille pour bousculer ce créneau en forte croissance dominé par des groupes comme Whole Foods.

Cette décision reflète «nos efforts continus pour utiliser notre taille pour apporter la qualité aux consommateurs à un prix abordable», a commenté Jack Sinclair, l'un des vice-présidents du groupe aux États-Unis, cité dans le communiqué.

Wal-Mart a déjà tenté une incursion dans le bio, via un projet pilote de magasins de produits frais connu sous le label Marketside, en réponse à une initiative similaire du rival britannique Tesco.

Ce programme comprenait l'ouverture en octobre 2008 de 4 magasins à Phoenix dans l'Arizona, mais Wal-Mart les avait fermés trois ans plus tard.

Les ventes des produits bio ont totalisé 35 milliards de dollars l'an dernier aux États-Unis selon le ministère de l'Agriculture (USDA), contre 8 milliards il y a dix ans.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer