Amazon au sommet des ventes en ligne

«L'ensemble de la saison des fêtes 2013 a... (PHOTO RICK WILKING, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

«L'ensemble de la saison des fêtes 2013 a été la meilleure de l'histoire d'Amazon», a assuré le groupe dans un communiqué jeudi.

PHOTO RICK WILKING, ARCHIVES REUTERS

(New York) Pour la première fois, Deloitte a réalisé cette année un classement des 50 détaillants dont les ventes en ligne sont les plus élevées. La plupart sont établis aux États-Unis (28 sur 50). La Grande-Bretagne (9) et la France (5) sont bien représentées. Aucune entreprise canadienne n'en fait partie.

Amazon (AMZN) arrive au premier rang avec des ventes de 51,7 milliards US. C'est six fois plus qu'Apple, au deuxième rang avec des revenus de 8,6 milliards US. Wal-Mart suit, avec des ventes sur le web de 7,5 milliards US.

Les ventes en ligne des 50 détaillants du classement ont «augmenté rapidement» en 2012, en moyenne de 29%, constate Deloitte. Par contre, «le commerce en ligne demeure une petite partie des revenus pour les grandes surfaces [de type Wal-Mart] et les épiceries, souvent seulement 1 ou 2%», notent les auteurs de l'étude. La proportion est plus élevée pour les grands magasins et les boutiques de vêtements (5 à 15%) et plus forte encore dans le secteur de l'électronique (15-20%).

Étant donné que les entreprises ne présentent pas toutes leurs résultats de la même manière et que certaines ne divulguent pas de données par canal de distribution, le classement compte plusieurs estimations, prévient Deloitte.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer