Lolë veut doubler ses implantations en Europe

Lolë, créée en 2002 à Montréal par le... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Lolë, créée en 2002 à Montréal par le groupe canadien Coalision, a connu une croissance rapide depuis deux ans en Europe, passant de deux boutiques en 2012 à douze fin 2013, dont dix en France.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

La marque canadienne de prêt-à-porter de sport Lolë, centrée sur la pratique du yoga, veut doubler ses implantations en Europe en 2014 qui sera une année «extrêmement importante» pour la marque, a déclaré jeudi à l'AFP Pierre-Louis Lacoste, vice-président Europe.

L'autre évolution majeure de cette année devrait être le lancement d'une gamme masculine. «Un tournant» pour une marque jusque-là exclusivement féminine, reconnaît M. Lacoste, mais «on sent que c'est prêt aujourd'hui ici», assure-t-il.

Lolë, créée en 2002 à Montréal par le groupe canadien Coalision, a connu une croissance rapide depuis deux ans en Europe, passant de deux boutiques en 2012 à douze fin 2013, dont dix en France.

Onze nouvelles boutiques vont ouvrir en 2014 et l'accent sera mis sur le développement européen avec des lancements à Barcelone, Londres et Berlin, a indiqué M. Lacoste. Certains des produits sont parallèlement distribués dans le réseau des enseignes de sport.

«En 2013, on a montré le chemin» et «en 2014, il faut qu'on innove» tout en «continuant à être la marque authentique» dans le yoga qui représente 60% de la collection, a-t-il affirmé.

Le segment du vêtement dédié au yoga a émergé en 2002 et Lolë s'est inscrit dans ce mouvement, a expliqué Pierre-Louis Lacoste.

Son marketing veut en promouvoir la pratique, en jouant sur une image liée au «bien-être», et avec des cours gratuits dispensés dans ses boutiques. En septembre dernier, la marque a organisé un événement réunissant 4000 pratiquants de yoga sous les verrières du Grand Palais à Paris.

Lolë est «en très forte croissance sur un créneau très porteur» et «on double le chiffre d'affaires depuis quelques années», a indiqué M. Lacoste. La marque a réalisé, au niveau mondial, des ventes de 99 millions de dollars en 2013.

Depuis 2009, le groupe Coalision est dirigé par Bernard Mariette, qui était auparavant PDG monde du groupe Quiksilver.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer