La chute du huard a profité aux fonds d'actions étrangères

Étant donné que la forte dépréciation du huard... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Étant donné que la forte dépréciation du huard vis-à-vis presque toutes les grandes devises lors des 12 derniers mois, les rendements des actions étrangères détenues par les Canadiens ont été gonflés.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le recul du dollar canadien a profité aux fonds d'actions étrangères en 2015, a indiqué mardi la firme de recherche Morningstar Canada en dévoilant ses données préliminaires sur les rendements de fin d'année.

Pas moins de 29 des 42 indices de fonds ont affiché une croissance au cours de l'an dernier, dont neuf qui ont réalisé des gains de 10 % ou plus, a précisé Morningstar Canada.

Étant donné que le huard s'est fortement déprécié vis-à-vis de presque toutes les grandes devises mondiales lors des 12 derniers mois, les rendements des actions étrangères détenues par les Canadiens ont été gonflés.

L'indice de fonds de la catégorie des actions européennes a affiché la meilleure performance de 2015, avec une augmentation de 19 %. En fait, les neuf indices de fonds les plus performants représentaient tous des catégories d'actions étrangères.

Les indices des actions de PME mondiales, des actions internationales, des actions d'Asie-Pacifique et des actions mondiales ont augmenté respectivement de 18,8 %, de 13,8 %, de 12,4 % et de 11,9 %.

Les rendements boursiers ont été mitigés en Asie, mais la dépréciation de plus de 10 % du dollar canadien face au yuan chinois, au dollar de Hong Kong et au yen japonais a stimulé les rendements des Canadiens qui détenaient des actions asiatiques dans leur portefeuille, a indiqué Morningstar Canada.

La performance des actions américaines a été « relativement stagnante » l'an dernier, et l'indice de référence de Wall Street, le S&P 500, a affiché une croissance de 1,4 % sur l'ensemble de l'année. Mais puisque le huard s'est déprécié de 16,2 % par rapport au billet vert américain, les indices des fonds des catégories des actions américaines et des actions de PME américaines ont tous deux grimpé de 13 %.

Les fonds d'actions canadiennes ont été parmi les moins performants de l'an dernier, a ajouté Morningstar, puisqu'ils ne pouvaient pas compter sur l'effet de devises favorables. Leurs performances - toutes des baisses - ont oscillé entre 0,7 % et 6,2 %.

Les fonds qui ciblent spécifiquement les ressources naturelles ont été les moins performants l'an dernier. Ceux des actions des ressources naturelles et des actions de l'énergie ont cédé 21,8 % et 24,6 % respectivement.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer