Heartbleed: Revenu Canada pourrait relancer ses services cette fin de semaine

Le gouvernement maintient que les intérêts et pénalités... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Le gouvernement maintient que les intérêts et pénalités ne seront pas appliqués aux contribuables canadiens transmettant leurs déclarations d'impôts pour l'année 2013 après le 30 avril pour une période égale à la durée de l'interruption de service.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'Agence du revenu du Canada (ARC) dit s'attendre à ce que ses services en ligne soient de nouveau accessibles cette fin de semaine après en avoir suspendu l'accès le 9 avril en raison de la faille informatique Heartbleed.

Selon l'ARC, les services reprendront lorsque les risques en matière de sécurité seront chose du passé.

Le gouvernement maintient que les intérêts et pénalités ne seront pas appliqués aux contribuables canadiens transmettant leurs déclarations d'impôts pour l'année 2013 après le 30 avril pour une période égale à la durée de l'interruption de service.

Le Conseil du Trésor a donné jeudi une directive à tous les ministères fédéraux utilisant les logiciels vulnérables à cette faille de sécurité, leur demandant de désactiver les sites web publics.

Il est impossible de connaître le nombre exact de ministères impliqués.

Le «bogue» Heartbleed est provoqué par une faille dans le logiciel OpenSSL, qui est largement utilisé sur le web pour assurer la sécurité et protéger les informations personnelles.

La faille touche plusieurs systèmes informatiques d'envergure mondiale, autant dans le secteur public que privé, et pourrait permettre des vols de données privées.

L'ARC a fermé ses propres services d'impôts en ligne mercredi, y compris les systèmes E-file et Netfile.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer