Des taxis Tesla à Montréal dès le mois prochain

Le 18 novembre prochain, au cours d'une présentation... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le 18 novembre prochain, au cours d'une présentation devant la chambre de commerce du Montréal métropolitain, Alexandre Taillefer prévoit détailler les ambitions de sa firme d'investissement en entreprises innovatrices, XPND Capital, concernant «un plan d'électrification des transports qui est large».

Photo André Pichette, archives La Presse

Le premier lot de taxis tout électriques que l'entrepreneur et investisseur Alexandre Taillefer veut mettre en service le mois prochain à Montréal comprendra une douzaine de luxueuses voitures Tesla, d'origine californienne.

Ce lot initial de taxis électriques comprendra aussi des automobiles de gamme plus basique comme les Soul, du constructeur coréen Kia, et des Leaf, du japonais Nissan.

Par ailleurs, a indiqué M. Taillefer à La Presse, la mise en service de ces premiers taxis électriques à Montréal ne se fera pas au sein de la société Taxi Hochelaga, qu'il a acquise il y a quelques mois. Cette mise en service s'effectuera plutôt par une nouvelle entreprise distincte, mais néanmoins parente avec Taxi Hochelaga qui, avec son demi-millier de permis, est la plus grosse société de taxis de Montréal.

«Ce sera une nouvelle entreprise [pour les taxis électriques]. Ce ne sera pas Hochelaga. Ce sera un nouveau modèle [d'affaires]. Nous sommes propriétaires des voitures. Les chauffeurs seront salariés et à pourboire», a indiqué M. Taillefer par courriel.

Il a transmis ces informations à La Presse après avoir publié jeudi sur son compte Twitter une photo prise à la volée d'une dizaine de voitures Tesla stationnées, en attente de leur mise en service de taxis.

La photo était accompagnée du commentaire «Un autre petit preview de ce qui attend les Montréalais dès novembre...».

L'entreprise créée par Alexandre Taillefer pour gérer ce projet, Taxelco, s'est aussi équipée d'une douzaine de bornes électriques à haut débit pour la recharge rapide des prochains taxis électriques.

Quant aux autres détails sur ce projet, M. Taillefer prévoit les divulguer le 18 novembre prochain au cours d'une présentation devant la chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui est l'une de plus prestigieuses tribunes d'affaires au Québec.

Plan d'électrification des transports

Lors de cette présentation, aussi, Alexandre Taillefer prévoit détailler les ambitions de sa firme d'investissement en entreprises innovatrices, XPND Capital, concernant «un plan d'électrification des transports qui est large».

Ce plan de XPND s'appuie d'abord sur la modernisation des taxis montréalais par l'électrification des véhicules et l'implantation de systèmes de gestion intégrant les technologies numériques et de télécommunications sans fil.

À ce propos, le ministère québécois des Transports doit annoncer très bientôt des amendements à la lourde réglementation du taxi afin, notamment, d'y faciliter l'introduction et l'usage des véhicules électriques.

Les autobus aussi

Le plan d'électrification des transports élaboré par Alexandre Taillefer comprend aussi le développement d'une PME de Saint-Jérôme, Autobus Lion, dans laquelle XPND Capital est investie depuis peu.

Autobus Lion fait figure de pionnière québécoise avec la mise au point des premiers autobus scolaires de pleine taille et à propulsion tout électrique.

Alexandre Taillefer indique que «taxi et autobus [ne sont] qu'un premier pas [de l'électrification des transports]... [Il n'est] pas interdit de croire que Lion pourrait développer des véhicules taxi dans quelques années.»

Pour le moment, Autobus Lion a mis à l'essai une demi-douzaine d'autobus scolaires à propulsion électrique dans des parcours d'écoliers en Beauce, à Laval et dans la région de Montréal.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer