Linamar prévoit une expansion en Ontario

Implantée dans 12 pays, Linamar veut produire des transmissions... (Photo NORM BETTS, Bloomberg)

Agrandir

Implantée dans 12 pays, Linamar veut produire des transmissions conçues pour les prochaines générations de voitures moins gourmandes en carburant.

Photo NORM BETTS, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les gouvernements fédéral et ontarien ont octroyé des prêts totalisant 101 millions $ à un fabricant de pièces d'automobiles de Guelph qui promet de créer 1200 emplois de «grande qualité» au cours de la prochaine décennie.

Linamar (T.LNR) a annoncé lundi une expansion évaluée à plus de 500 millions $ de ses activités ontariennes, un projet qui a convaincu le gouvernement de l'Ontario de lui offrir 50,25 millions $ et Ottawa, 50,7 millions $, sous la forme de prêts remboursables.

La ministre fédérale du Transport, Lisa Raitt, a indiqué que le prêt fédéral appuyait le projet pour assurer que l'investissement total d'un demi-milliard de dollars de Linamar resterait au Canada.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a pour sa part indiqué que le prêt était conditionnel à ce que la société atteigne ses cibles d'investissement et d'emplois.

L'expansion de 506,8 millions $ de Linamar se concentrera sur la production de transmissions d'automobiles plus légères et plus efficaces, ainsi que sur celle de pièces du groupe motopropulseur.

Les prêts des deux gouvernements seront utilisés pour acheter de nouveaux équipements et financeront la recherche et le développement des nouveaux produits, a précisé la chef de la direction de Linamar, Linda Hasenfratz.

La société de 50 ans - plus grand employeur de Guelph - compte déjà 6870 employés en Ontario, qui font partie d'un effectif mondial de 19 000 travailleurs répartis dans 12 pays.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer