Le patron de Ford n'ira pas chez Microsoft

«J'aimerais mettre un terme aux spéculations sur Microsoft... (Photo: Bloomberg)

Agrandir

«J'aimerais mettre un terme aux spéculations sur Microsoft car je n'ai pas d'autres plans que de servir Ford», a indiqué Alan Mulally dans un entretien diffusé mardi par l'agence Associated Press.

Photo: Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le directeur général de Ford (F), Alan Mulally, a mis un point final aux spéculations sur son passage chez l'éditeur de logiciel Microsoft (MSFT), où son nom était régulièrement évoqué pour remplacer l'actuel patron Steve Ballmer, dont le départ est programmé.

«J'aimerais mettre un terme aux spéculations sur Microsoft car je n'ai pas d'autres plans que de servir Ford», a indiqué M. Mulally dans un entretien diffusé mardi par l'agence Associated Press.

Plusieurs médias américains ont diffusé dans la nuit cette interview en l'assortissant d'une confirmation par un porte-parole de Ford de la véracité de ces déclarations.

Venu de Boeing, M. Mulally était entré chez le numéro deux américain de l'automobile en 2006 et lui avait permis, par d'audacieuses mesures de restructuration de survivre à la crise, alors que les grands rivaux General Motors et Chrysler avaient fait faillite.

Les médias américains faisaient remarquer que l'hypothèse d'une accession de M. Mullaly à la tête de Microsoft avait perdu en crédibilité ces derniers mois, après des déclarations de dirigeants de l'entreprise californienne mettant en avant la nécessité de dénicher un nouveau patron à forte compétence technologique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer