Du lait Coca-Cola bientôt dans nos épiceries

« Comme les producteurs de lait dans tout l'est... (Bloomberg)

Agrandir

« Comme les producteurs de lait dans tout l'est du Canada mettent en commun leurs ventes, c'est clair qu'indirectement, les producteurs de lait du Québec vont d'une certaine façon contribuer à l'approvisionnement de ce marché-là », se réjouit au téléphone Alain Bourbeau, directeur général des Producteurs de lait du Québec.

Bloomberg

Le lait Coca-Cola arrive sur nos tablettes. Dès septembre, les consommateurs canadiens pourront goûter au fairlife, une marque de la multinationale américaine, et l'entreprise aura en 2020 son usine sur le sol canadien pour le produire. C'est la première fois que le lait de Coca-Cola sera vendu à l'extérieur des États-Unis.

fairlife, qui se classe dans la catégorie des... (photo archives la presse) - image 1.0

Agrandir

fairlife, qui se classe dans la catégorie des laits à valeur ajoutée, sera offert en versions nature et au chocolat.

photo archives la presse

Antoine Tayyar coca-cola... - image 1.1

Agrandir

Antoine Tayyar coca-cola

Le géant des boissons gazeuses veut ainsi continuer à diversifier son offre de boissons. fairlife, qui se classe dans la catégorie des laits à valeur ajoutée, sera offert en versions nature et au chocolat. Sans lactose, il contient 50 % plus de protéines et 50 % moins de sucre. 

« C'est un lait savoureux, novateur, un produit avant-gardiste qui va élargir le marché canadien, parce qu'il n'y a aucun lait qui lui ressemble actuellement », affirme en entrevue téléphonique Antoine Tayyar, directeur des communications et des affaires publiques pour Coca-Cola Canada.

Le prix de détail suggéré sera de 4,99 $ pour le format 1,5 L et de 1,99 $ pour celui de 240 mL. Selon AC Nielsen, qui mesure les habitudes de consommation, le lait à valeur ajoutée représentait environ 25 % du marché du lait au Canada en 2017. La multinationale espère venir stimuler ce créneau avec sa force de distribution, ses outils marketing et, surtout, parce que ce type de lait répond aux attentes des consommateurs, selon elle.

Depuis que le fairlife a été lancé aux États-Unis en 2014, le leader mondial des boissons gazeuses soutient qu'il a séduit 40 % des consommateurs qui ne buvaient plus ou pas de lait.

« C'est un avantage pour toute l'industrie laitière parce que ça va augmenter la production laitière et ramener plus de gens vers la catégorie des produits laitiers. » - Antoine Tayyar

La consommation de lait traditionnel est en décroissance au pays, et les transformateurs misent sur de nouveaux produits pour rejoindre les consommateurs. 

PERMIS SPÉCIAL

En temps normal, le lait de consommation américain ne peut pas être importé au Canada. Coca-Cola a donc obtenu un permis spécial d'une durée de 15 mois en attendant que sa nouvelle usine de Peterborough, en Ontario, soit construite. Par le passé, Danone avait bénéficié d'une exemption semblable pour son produit à boire DanActive.

Coca-Cola a promis d'investir 85 millions de dollars pour la construction de cette septième usine en territoire canadien. Dès qu'elle sera opérationnelle en 2020, le fairlife sera produit avec du lait des producteurs laitiers situés à proximité de l'usine.

LES PRODUCTEURS DE LAIT D'ACCORD

« Comme les producteurs de lait dans tout l'est du Canada mettent en commun leurs ventes, c'est clair qu'indirectement, les producteurs de lait du Québec vont d'une certaine façon contribuer à l'approvisionnement de ce marché-là », se réjouit au téléphone Alain Bourbeau, directeur général des Producteurs de lait du Québec.

Lorsque Coca-Cola a rencontré les différents producteurs de lait du Canada pour leur faire part de son projet, les Producteurs de lait du Québec avaient quelques inquiétudes au sujet de la compétition et de l'ingrédient principal dans la fabrication du produit.

« Notre premier réflexe a été de demander : "Est-ce que ce sera de la croissance ou du déplacement de marché ?", explique Alain Bourbeau. Ce qu'on a compris de leur pitch de vente, c'est que c'est un produit qui va sans doute déplacer un peu de consommation courante, mais qui va refidéliser certains consommateurs. C'est intéressant parce que le créneau des laits fortifiés est assez peu développé. La compagnie nous a aussi rassurés en disant que le produit serait fait entièrement avec du lait. »

De leur côté, les producteurs laitiers du Canada se sont dits ravis d'apprendre qu'un nouveau produit intéressant sera offert aux consommateurs canadiens dès cette année.

« Il s'agit d'une initiative positive pour les producteurs, puisqu'à l'avenir, le produit sera réalisé avec du lait provenant des fermes canadiennes, a écrit par courriel Pierre Lampron, producteur laitier et président des Producteurs laitiers du Canada. Nous sommes heureux que ces entreprises reconnaissent nos normes élevées en matière de qualité et de bien-être animal, qui ont guidé leur choix d'élargir leur offre au Canada. »




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer