Malpropreté: près de 100 000 $ d'amendes pour 10 commerces

La pâtisserie Maison Motta a reçu un total de... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

La pâtisserie Maison Motta a reçu un total de 10 500 $ d'amendes.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Certains commerces reçoivent la visite des inspecteurs de la Ville de Montréal plus régulièrement que d'autres. Ce sont ceux qui ont de mauvaises notes à chaque inspection. Ils peuvent alors avoir droit à une visite de l'inspecteur tous les mois. En 2017, 10 commerces montréalais ont payé un total de 97 600 $ en amendes parce que leurs locaux n'étaient pas propres ou qu'ils ne manipulaient pas les aliments à une température adéquate.

C'est ce que calcule le bilan de l'année préparé par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation pour la région de Montréal. La plupart des contraventions datent d'avant 2017, mais le jugement des infractions a été prononcé l'année dernière. Parmi les épiceries et les restaurants montréalais mis à l'amende pour malpropreté, plusieurs avaient déjà été épinglés par le passé. 

Le supermarché Tropic, de l'avenue André-Ampère, trône au haut du triste palmarès des commerces en alimentation les plus lourdement mis à l'amende en 2017. L'épicerie, qui a un petit coin resto, a accumulé 22 700 $ en amendes pour diverses contraventions liées essentiellement à la propreté des lieux. Les pénalités à payer sont plus importantes en cas de récidive et le petit commerce du quartier Rivière-des-Prairies n'en est pas à ses premières contraventions. En 2016, le Tropic avait dû verser 6950 $ pour malpropreté et pour avoir préparé des aliments sans être titulaire du bon permis. 

Les autres récidivistes sont le buffet chinois Kalohin, l'épicerie L'Olivier et le buffet Maharaja, qui ont versé respectivement 3750 $, 4250 $ et 7900 $ en 2016, ainsi que le traiteur italien Motta, qui avait reçu la même année des amendes particulièrement salées totalisant 10 500 $.

Le Supermarché Tropic.... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le Supermarché Tropic.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les commerces les plus sanctionnés en 2017

Supermarché Tropic (8075, avenue André-Ampère)

  • Spécialités haïtiennes 
  • Total des amendes : 22 700 $ 
  • Raisons : malpropreté, manquements administratifs 

Restaurant Kalohin (1240, rue Stanley)

  • Buffet chinois 
  • Total des amendes : 14 300 $ 
  • Raisons : malpropreté et aliments conservés à une température inadéquate 

Pâtisserie Maison Motta (303, avenue Mozart Est)

  • Traiteur italien 
  • Total des amendes : 10 500 $ 
  • Raisons : malpropreté, notamment présence d'insectes, de rongeurs ou de leurs excréments, conservation d'aliments à la mauvaise température. 
  • À noter : le commerce a changé d'administration depuis les faits 

Restaurant Sady's (506, rue de Liège Est)

  • Pizzas et sous-marins 
  • Total des amendes : 7900 $ 
  • Raisons : malpropreté et aliments conservés à la mauvaise température 
  • À noter : le commerce a changé d'administration depuis les faits.

Café Vinh Hing (939, boulevard Décarie)

  • Spécialités vietnamiennes 
  • Total des amendes : 7900 $ 
  • Raisons : malpropreté, notamment présence d'insectes, de rongeurs ou de leurs excréments, aliments conservés à la mauvaise température 

Chand Palace indien (989, rue Jean-Talon Ouest)

  • Spécialités indiennes 
  • Total des amendes : 7250 $
  • Raisons : aliments conservés à la mauvaise température

Buffet Maharaja (1481, boulevard René-Lévesque Ouest)

  • Buffet indien 
  • Total des amendes : 7200 $
  • Raisons : malpropreté, notamment présence d'insectes, de rongeurs ou de leurs excréments
  • À noter : le commerce a changé d'administration depuis les faits. 

Supermarché L'Olivier (234, rue Jean-Talon Est)

  • Épicerie de spécialités moyen-orientales et boucherie halal 
  • Total des amendes : 7100 $
  • Raisons : malpropreté, notamment présence d'insectes, de rongeurs ou de leurs excréments, incapacité à prouver l'innocuité des aliments servis

FC Fruits et légumes (7070, avenue Henri-Julien)

  • Fruiterie 
  • Total des amendes : 6500 $ 
  • Raisons : malpropreté et présence d'insectes, de rongeurs ou de leurs excréments et manquements administratifs

Lahmadjounes Arméniens (420, rue Faillon)

  • Pizza arménienne 
  • Total des amendes : 6250 $ 
  • Raisons : aliments conservés à une température inadéquate

- Avec William Leclerc, La Presse




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer