McCain ferme son usine de frites à Borden-Carleton

Les frites de patates douces Superfries de McCain.... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Les frites de patates douces Superfries de McCain.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BORDEN-CARLETON, I.-P.-E.

L'usine de pommes de terre frites surgelées que la compagnie McCain détient à Borden-Carleton, à l'Île-du-Prince-Édouard, fermera officiellement ses portes ce vendredi.

Des travailleurs ont été vus, mercredi, sortant des effets personnels de l'usine.

La compagnie basée au Nouveau-Brunswick a annoncé la fermeture de l'usine de Borden-Carleton en août dernier. Elle invoquait alors trois facteurs: le déplacement de la demande, l'affaiblissement de la valeur du dollar canadien et l'efficacité relevée de certaines de ses autres usines.

Cette décision jette environ 120 travailleurs au chômage.

Lors de l'annonce de la fermeture, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Robert Ghiz, l'a déplorée pour les employés mais rappelait que cette usine de McCain n'achetait que 4 pour cent de la production de pommes de terre de la province insulaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer