Burger King veut acheter Tim Hortons

Burger King est en discussion en vue d'acheter Tim Hortons, le roi canadien du... (Photo Daniel Acker, Bloomberg)

Agrandir

Photo Daniel Acker, Bloomberg

Burger King est en discussion en vue d'acheter Tim Hortons, le roi canadien du beignet et du café filtre, afin de former une entreprise valant 18 milliards de dollars.

Burger King profiterait de la transaction pour élire domicile légal au Canada et ainsi diminuer ses responsabilités fiscales aux États-Unis. 

C'est le Wall Street Journal qui a d'abord rapporté ces informations. En fin de soirée, les deux entreprises ont confirmé être en discussion «concernant la possibilité de créer un leader mondial dans le domaine de la restauration rapide», indiquent-elles dans un communiqué.

«La nouvelle entreprise cotée en bourse aurait son siège social au Canada, le plus important marché de la compagnie», ajoutent les entreprises.

De telles stratégies d'«inversion fiscale» ont été vivement dénoncées par le président américain Barack Obama dans les derniers mois. 

Deux identités distinctes

Si la transaction va de l'avant, les deux entreprises seraient réunies dans un holding qui deviendrait le troisième joueur mondial dans la restauration rapide.

L'actionnaire majoritaire de Burger King Worldwide inc. - 3G Capital - demeurerait actionnaire majoritaire du holding, indiquent aussi les entreprises dans le communiqué qu'elles ont publié. «Le reste des parts seraient détenues par les actuels actionnaires de Tim Hortons et de Burger King», lit-on.

Les deux chaînes garderaient leur identité propre, mais pourraient «bénéficier d'un partage de leurs services corporatifs». «Un objectif important de ces discussions est l'utilisation de la présence et l'expérience internationale de Burger King pour accélérer la croissance de Tim Hortons au sein de marchés étrangers», ajoute le communiqué.

Les deux entreprises sont essentiellement basées sur un modèle de franchises gérées par des propriétaires indépendants. 

Tim Hortons inc. a une capitalisation boursière de 9,15 milliards de dollars, avec des profits de 124 millions de dollars au second trimestre de 2014. Durant ces mêmes trois mois, elle a engrangé des revenus de 875 millions de dollars.

Les amateurs de café peuvent s'en procurer dans l'un des 4500 points de vente de Tim Hortons dans le monde, dont 3600 se trouvent au Canada.

Burger King Worldwide inc. vaut 9,55 milliards $. Quelque 13 000 points de vente à travers des dizaines de pays l'ont aidé à engranger des profits de 75 millions de dollars au second trimestre de l'année en cours.

La chaine américaine sert 11 millions de clients par jours. Elle est deuxième plus grande chaîne de restaurants spécialisés dans les hamburgers sur la planète, après McDonald's.

Les deux entreprises ont spécifié que la transaction «demeurait sujette à une entente définitive». «Il n'y a aucune assurance qu'une entente sera conclue ou que la transaction sera réalisée», ont-ils indiqué dans leur communiqué.

Aucun autre commentaire ne sera émis avant que la transaction soit finalisée ou avant que les discussions échouent, ont-ils aussi précisé.

La nouvelle entreprise en chiffres

22
milliards
en ventes annuelles
18 000
restaurants
100
Nombre de pays où elle serait présente
3e
joueur mondial dans le domaine de la restauration rapide




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer