La filiale australienne de Saputo restera en Bourse

Saputo (T.SAP) n'a finalement pas réussi à privatiser sa... (Photo fournie par Warrnambool)

Agrandir

Photo fournie par Warrnambool

Richard Dufour

Saputo (T.SAP) n'a finalement pas réussi à privatiser sa nouvelle filiale australienne. Du moins, pas à l'aide de son offre qui expirait mercredi au terme d'une bataille qui aura duré près de cinq mois.

Les actionnaires du producteur laitier Warrnambool qui n'avaient pas encore accepté l'offre de Saputo avaient jusqu'à mercredi soir pour le faire et Saputo n'a pas pu convaincre tout le monde.

Par conséquent, les actions de Warrnambool resteront inscrites à la Bourse d'Australie. L'entreprise devient tout de même la plateforme de Saputo en Océanie.

Au final, l'offre de Saputo aura convaincu 87,9% de l'actionnariat de Warrnambool à déposer leurs actions. 

Saputo avait commencé la semaine avec 79% des titres. Mardi, l'entreprise avait indiqué que la participation avait augmenté à 81%. Puis, la direction a précisé mercredi que le seuil de 83% avait été atteint avant de passer à 87,9% à l'heure limite, mercredi.

Si Saputo avait réussi à obtenir 90% des actions de Warrnambool, la contrepartie offerte serait par ailleurs passée de 9,40$ AU à 9,60$ AU. Les actionnaires qui ont accepté l'offre de Saputo ne recevront donc pas 20 cents de plus par action comme ils pouvaient l'espérer.

Saputo entend utiliser les installations de Warrnambool pour mieux approvisionner les pays émergents où les perspectives sont considérées comme intéressantes.

La totalité des actions de Warrnambool est évaluée à environ un demi-milliard de dollars.

L'action de Saputo a clôturé la séance de mercredi en hausse de 1% à 53,40$ à la Bourse de Toronto.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer