Gannett améliore de 22 % son offre pour Tribune

L'éditeur Gannett, propriétaire du USA Today, a amélioré d'environ 22... (PHOTO PAUL J. RICHARDS, ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO PAUL J. RICHARDS, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

L'éditeur Gannett, propriétaire du USA Today, a amélioré d'environ 22 % sa proposition visant le rachat de Tribune Publishing, une semaine après que le propriétaire du Los Angeles Times, du Chicago Tribune et d'autres journaux eut adopté une «dragée toxique» pour tenter de repousser l'offre d'achat non sollicitée.

Gannett propose maintenant d'allonger 15 $ US pour chaque action de Tribune, par rapport à 12,25 $ US précédemment. Selon Gannett, la valeur totale révisée de sa proposition s'élève à environ 864 millions US, en incluant la prise en charge de certaines obligations de Tribune, notamment sa dette d'environ 385 millions US.

Tribune a confirmé avoir reçu l'offre révisée et a indiqué que son conseil d'administration étudierait minutieusement la proposition.

L'action de Tribune prenait lundi après-midi 2,61 $ US, soit 23,8 %, à 14,08 $ US à la Bourse de New York.

La société de Chicago avait rejeté l'offre précédente de Gannett en faisant valoir que le prix offert était trop faible.

Le président de Gannett, John Jeffry Louis, a indiqué dans un communiqué que l'entreprise avait haussé son offre pour montrer sa «volonté de s'engager dans des négociations sérieuses et significatives avec le conseil de Tribune, afin d'en arriver à une entente mutuellement satisfaisante dans le cadre de laquelle Gannett obtiendrait la totalité de Tribune».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer