• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Fermeture du Canal Argent et départ de deux journalistes-vedettes chez QMI 

Fermeture du Canal Argent et départ de deux journalistes-vedettes chez QMI

TVA compte conserver la marque «Argent» qui demeurera... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

TVA compte conserver la marque «Argent» qui demeurera présente dans ses autres émissions de télévision ainsi que ses plateformes numériques.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

(Montréal) Deux gros noms ont été emportés par la dernière vague de licenciements à l'Agence QMI. Les départs d'Andrew McIntosh et de Michel Morin ont été annoncés aux journalistes du module enquête en après-midi mardi.

M. McIntosh est un spécialiste de l'enquête journalistique. Pas plus tard que ce matin, il a publié un article sur l'achat de copropriétés au centre-ville de Montréal par des investisseurs d'origine chinoise. Il travaillait de Seattle. Quant à Michel Morin, il a longtemps travaillé à Radio-Canada où ses reportages sur le Mouvement Desjardins et Hydro-Québec ont marqué les esprits. 

> Richard Therrien: Fermeture d'Argent: les raisons

Cette nouvelle s'ajoute à deux autres coups durs qui ont frappé les journalistes de Québecor aujourd'hui.

D'abord, au bureau de la rue Notre-Dame de l'Agence QMI, à Montréal, au moins cinq personnes ont été remerciées. On parle de journalistes-pupitreurs, d'un chef de pupitre, d'un journaliste aux faits divers qui travaillait à temps partiel. 

Les chefs de pupitre restants ont été rétrogradés au poste de pupitreur. Il reste trois journalistes-pupitreurs, mais l'un d'entre eux tombera à temps partiel. 

Avant les coupes de mardi matin, l'Agence QMI comptait de 15 à 16 personnes. Créée en 2008, l'agence QMI nourrit des clients internes de Québecor comme le Journal de Montréal, le Journal de Québec, le Réseau TVA, LCN et le journal 24 heures.

L'Agence QMI connaît une décroissance accélérée depuis la vente de Sun Media à Postmedia. En janvier 2015, l'agence avait d'ailleurs coupé quatre postes pour cette raison.

«L'agence a revu sa structure organisationnelle puisque nous devions ajuster l'offre de services aux besoins», a dit Véronique Mercier, Vice-présidente, Communications, Groupe Média et Groupe TVA, à la Presse canadienne.

Annoncée à l'automne 2014 et conclue en mars 2015, la transaction de 316 millions comprend 175 journaux - dont les quotidiens de la bannière Sun, incluant le Ottawa Sun et le Toronto Sun, les quotidiens 24 Hours de Toronto et de Vancouver et des journaux locaux - ainsi que des guides d'achats et publications spécialisées détenus par la filiale Sun Media, acquise par Québecor en 1999.

Fin des émissions au Canal Argent

En matinée, Groupe TVA a aussi annoncé la fermeture de sa chaîne d'informations économiques et financières Canal Argent le 30 avril 2016. Le poste aura été en ondes plus de 11 ans. 

Le canal d'informations économiques et financières ne faisait pas ses frais depuis 2012. 

Selon les chiffres consignés au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), Argent a perdu trois quarts de million en 2014, dernière année pour laquelle les données sont disponibles. La station est déficitaire depuis 2012.  

Aujourd'hui, la chaîne compte 440 000 abonnés au Québec, en forte baisse comparativement à 2011 où elle rejoignait près de 1 million d'abonnés au Canada.  Ses revenus totaux s'élevaient à 2,4 millions en 2014.

«Un des éléments (expliquant la baisse d'abonnés après 2011) est certainement une conséquence des décisions de commercialisation des forfaits des télédistributeurs, explique Mme Mercier. Par ailleurs, la décision du 1er mars 2016 permettant aux abonnés de choisir les postes à la carte plutôt que dans un forfait « a clairement affecté la chaîne», reconnaît-elle. 

La station compte 9 employés permanents. «Il seront réaffectés ailleurs dans le Groupe, ce qui aura des répercussions sur des employés temporaires», dit Véronique Mercier. Le DG de la station, Yves Daoust, «continuera de superviser la marque Argent sur nos autres plateformes», précise-t-elle.  

Malgré la fermeture de la chaîne spécialisée, la marque Argent restera présente sur les autres plateformes du Groupe TVA.  

 

- Avec la Presse canadienne 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer