Stingray débarque en Australie

Le président et chef de la direction de... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le président et chef de la direction de Stingray, Eric Boyko

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Richard Dufour

L'entreprise montréalaise Stingray (T.RAY.A) débarque en Océanie en réalisant l'acquisition de Digital Music Distribution, le plus important fournisseur de services musicaux numériques en Australie avec 29 chaînes audio.

Il s'agit d'une transaction d'environ 12 millions de dollars canadiens entièrement au comptant qui permet à Stingray d'ajouter 2,4 millions d'abonnés à ses activités et près de cinq millions de dollars à son chiffre d'affaires annuel. 

Digital Music Distribution appartenait conjointement à Southern Cross Austereo (33%), une entreprise inscrite à la Bourse d'Australie, à Sony (33%) et à Universal Music (33%).

La transaction a été facilitée par MCA, une entreprise de Singapour avec laquelle Stingray avait conclu une entente stratégique plus tôt cet automne.

Stingray, dont la croissance passe les acquisitions, se positionne comme un consolidateur dans le secteur des services musicaux à l'échelle mondiale. Il s'agit de la deuxième acquisition de Stingray depuis son inscription à la Bourse de Toronto au début juin. Stingray avait annoncé l'achat du groupe Brava en juillet.

«Ces deux acquisitions nous permettent d'ajouter plus de 10 millions à notre chiffre d'affaires et font augmenter de 20% notre bénéfice d'exploitation», commente le fondateur et PDG de Stingray, Eric Boyko. 

Stingray, dont les activités sont essentiellement du «B2B» (commerce entre entreprises) a maintenant réalisé une vingtaine d'acquisitions depuis sa création en 2007.

Stingray en bref

  • Plus de 250 employés
  • Plus de 135 millions d'abonnés
  • Présence dans 128 pays




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer