Nouvelle contraction de l'activité dans la région de Chicago

L'ISM Chicago mesure la perception que les entreprises... (PHOTO FOURNIE PAR VISIT CHICAGO)

Agrandir

L'ISM Chicago mesure la perception que les entreprises de la région ont de la conjoncture et passe pour être un bon baromètre de l'activité au niveau de l'ensemble des États-Unis.

PHOTO FOURNIE PAR VISIT CHICAGO

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'activité économique de la région de Chicago s'est contractée en mars pour le deuxième mois consécutif, selon l'indice local des directeurs des achats de l'association professionnelle ISM publié mardi.

L'indicateur a certes augmenté de 0,5 point par rapport à février mais il ne s'établit qu'à 46,3 points, soit bien en dessous du seuil de 50 qui signale une progression de l'activité.

Les analystes tablaient pourtant sur un retournement de tendance après la chute de l'activité en février à son plus bas niveau depuis 2009, marquant la première contraction depuis avril 2013.

Pour mars, ils tablaient ainsi sur un rebond de 6,2 points, légèrement au-delà du seuil de 50 points. Mais leur relatif optimisme a été douché.

«Si une partie de ce déclin peut s'expliquer par la vague de froid et la grève sur les ports de la côte ouest, la faiblesse persistante en mars signale un affaiblissement plus large du contexte économique», estime l'institut dans son communiqué.

L'ISM Chicago mesure la perception que les entreprises de la région ont de la conjoncture et passe pour être un bon baromètre de l'activité au niveau de l'ensemble des États-Unis.

Sur le premier trimestre, ce baromètre tombe ainsi à son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2009 quand l'économie américaine était en récession.

En mars, la plupart des composantes de l'indice (production, nouvelles commandes...) sont restées sous la barre des 50%, note l'institut.

«Ces données suggèrent une importante perte d'élan de l'économie américaine», a souligné Philip Uglow, chef économiste pour l'ISM.

Lors de sa réunion de la mi-mars, la banque centrale américaine (Fed) avait affirmé que l'activité économique s'était «quelque peu» modérée au cours des récentes semaines.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer