Telus Santé acquiert Medesync

«Le taux de pénétration du dossier médical électronique... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«Le taux de pénétration du dossier médical électronique est de 64% au Québec, alors qu'il dépasse les 80% en Alberta, en Colombie-Britannique et en Ontario», souligne le président de Telus Santé, Paul Lepage.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

En faisant l'acquisition de la PME montréalaise Medesync, transaction qui sera annoncée aujourd'hui, Telus Santé espère stimuler l'adoption du dossier médical électronique au Québec.

«Le taux de pénétration du dossier médical électronique est de 64% au Québec, alors qu'il dépasse les 80% en Alberta, en Colombie-Britannique et en Ontario, a déclaré le président de Telus Santé, Paul Lepage, dans une entrevue téléphonique avec La Presse Affaires. Nous voulons offrir un choix, proposer plusieurs solutions.»

Medesync, entreprise d'une vingtaine d'employés, offre une technologie de dossier médical électronique qui comprend un grand nombre de fonctions liées à la bonne marche d'une clinique, comme la prise de rendez-vous, les prescriptions et le traitement des résultats de laboratoire. Ces données sont accessibles à partir de n'importe quel ordinateur ou appareil mobile.

Medesync vise les cliniques d'omnipraticiens et de spécialistes, anglophones ou francophones.

Telus Santé, filiale de Telus, offre déjà certains des services de dossiers médicaux électroniques, mais M. Lepage estime qu'il est important de proposer aux médecins une sélection de plateformes.

«Ce qui est important pour nous, c'est que l'informatisation se fasse dans les cliniques parce que c'est la pierre angulaire de ce qui s'en vient pour la santé des Québécois», a-t-il affirmé.

Selon lui, l'avenir passe par le partage de données entre le médecin de première ligne, les autres professionnels de la clinique, les professionnels de l'extérieur comme les pharmaciens et, finalement, les patients.

«Si les cliniques n'adoptent pas le dossier médical électronique, il leur sera très difficile d'optimiser leur pratique et d'utiliser l'ensemble de leur personnel, qu'il s'agisse de personnel infirmier ou de personnel administratif», a-t-il soutenu.

Telus Santé compte actuellement environ 1600 employés. Les employés de Medesync se joindront à l'équipe existante.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer